OceanVirtuel

Le site des Régates Oceaniques Virtuelles
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 De tout et de rien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant
AuteurMessage
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Mer 26 Mar - 12:24

Boycotter les J-O de Pékin ?
perso c'est non


Citation :
Défendre la liberté de la presse plutôt que le boycott des JO
Par Rigas Arvanitis (Sociologue) 14H48 26/03/2008


A l'occasion de l'interruption de la cérémonie olympique à Olympie pour protester contre la répression au Tibet, il me semble que nous devons insister sur la défense de liberté de mouvement pour les journalistes en Chine plus que sur le boycottage (illusoire) des Jeux Olympiques.

Je ne suis pas journaliste. Je ne travaille donc pas dans l'urgence de l'événement. Mais celui qui vient d’éclater, grâce à Robert Ménard de Reporters sans frontières (RSF), me semble souligner une urgence, celle de la liberté de la presse.

En effet, à Olympie, nous avons assisté à deux événements. Tout d’abord, l'interruption de la cérémonie par les militants de RSF qui ont tenté de développer une bannière et ont voulu interrompre le discours du représentant du Parti communiste chinois qui recevait la flamme de la Grèce.

Mais le deuxième événement est que cette perturbation de la cérémonie par Robert Ménard n'a pas été transmise en Chine car il ne s'agissait pas d'un direct mais d'un direct retransmis avec quelques minutes de retard. De sorte que les censeurs chinois peuvent interrompre la transmission. C'est du faux direct.

A Canton, où je me rends régulièrement pour mon travail, les chaînes de télé hongkongaises sont retransmises en permanence avec un décalage de quelques minutes. Quand les infos télévisées passent une info sur "le continent", elle est généralement censurée de la même manière, en montrant un plan fixe ou une pub le temps de la transmission de l'info censurée.

Ce qui fait peur aux dirigeants chinois ce n’est pas RSF ou les perturbations: c’est l’information sur ces sujets. La question de fond est bien celle-ci: que les démocraties occidentales exigent de la Chine des garanties pour leurs journalistes. Que les journalistes occidentaux puissent se déplacer librement en Chine. Plutôt que de crier au boycottage, il serait important d'exiger la liberté d’information.

Je vois avec plaisir ne pas être le seul à défendre ce point de vue. Par exemple Robert Maggiori dans l'émission "Ce soir (ou jamais)" sur France 3.

Le débat sur le boycottage ferait bien de devenir un débat sur la nécessité absolue de la liberté de parole des journalistes: que des témoins nombreux peuplent les tribunes de JO et les alentours des jeux. Cela me semble être la seule exigence valable que nous pouvons avoir face aux dirigeants chinois. Quel dirigeant européen serait-il prêt à défendre la liberté de parole de "nos" journaux?

Jean-Philippe Béja, spécialiste de la vie politique chinoise et très bon connaisseur des us et coutume de la Chine, répète à qui veut bien l'entendre que les chinois admirent ceux qui se tiennent debout. Je ne peux que l'approuver. Pour se tenir debout il faut aussi demander à se tenir informé. En ne disant rien sur la censure et la répression en Chine, nous devenons complices de la censure et de la répression et de plus nous tombons dans l'estime des dirigeants chinois et devenons complices de leurs élucubrations politiques qui ne servent qu'à justifier l'injustifiable.

boycott Chine liberté d'expression RSF Tibet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Ven 28 Mar - 14:01

Cool

Alors là,
y'a un joli "challenge"
(comme quand on faisait une "SL" sur la St-Malo)
course rapide et en + parcours atypique
routage qui devrait demander de la présence
incertitude météo
et, j'éspère, de bons vieux renards des mers (à devancer)

j'invite tous les copains à y participer
et je vais "déchirer" mon emploi du temps pour me faire une place à l'arrivée

Bons vents à toutes et à tous


flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Ven 28 Mar - 16:23

Solidarité avec le peuple Tibétain. Soutenez le Dalai Lama


http://www.avaaz.org/fr/tibet_end_the_violence/78.php/?cl=67801592
Citation :

Chers amis,

*En une semaine seulement, plus d'un million de personnes ont signé
notre pétition* demandant au gouvernement chinois de traiter
pacifiquement avec les manifestants au Tibet et de réouvrir des
discussions avec les représentants tibétains. La pétition sera remise
lundi aux ambassades chinoises lors de la grande journée de mobilisation
mondiale le 31 mars. Après des décennies de répression, le peuple
tibétain lance un appel à la communauté internationale pour le changement.

*Si vous n'avez pas encore signé, cliquez ci-dessous pour rejoindre les
signataires de cet appel unanime au dialogue, puis envoyez ce lien à vos
connaissances:*

http://www.avaaz.org/fr/tibet_end_the_violence/78.php/?cl=67801592

La ligne dure des autorités chinoises a attaqué publiquement le Dalai
Lama. Cependant *beaucoup de dirigeants chinois pensent que le dialogue
est le meilleur garant de la stabilité au Tibet.* Le gouvernement doit
faire face à un choix crucial entre répression et dialogue, facteur
déterminant de l'avenir du Tibet - et de la Chine. *Nous pouvons influer
ce choix historique.* Le président chinois Hu Jintao accorde une grande
importance à la réputation de son pays et nous voulons lui faire
entendre que le succès du "Made in China" et des futurs JO de Beijing ne
sera assuré que si le gouvernement opte pour le dialogue au lieu de la
répression utilisée par les extrémistes chinois.

L'économie chinoise est tributaire de la marque "Made in China" que nous
achetons tous et le gouvernement aspire à faire des JO l'occasion de
célébrer une Chine nouvelle et respectée.

La Chine est aussi un pays multiethnique au passé violent et a de bonnes
raisons de s'inquiéter de la stabilité - des émeutiers tibétains ont tué
des innocents. Le président Hu est obligé d'admettre que la menace
majeure qui pèse sur la stabilité et le développement de la Chine sont
les extrémistes favorables à l'escalade de la répression et non pas les
tibétains réclamant le dialogue et la réforme! Le peuple tibétain
souffre depuis des décennies, *le moment est venu de faire entendre sa
voix et nous devons le soutenir.*

Avec espoir et respect,

Ricken, Pascal, Graziela, Lain, Paul, Galit, Milena, Ben et toute
l'équipe d'Avaaz.

D'autres liens pour plus d'information sur la révolte tibétaine et les
réactions chinoises

Tibet, tant d'illusions brisées:
http://www.lemonde.fr/opinions/article/2008/03/25/tibet-tant-d-illusions-brisees-par-chen-yan_1027102_3232.html



Tibet : des moines perturbent l'opération de communication chinoise:
http://www.rtbf.be/info/international/ARTICLE_170400

Berlin prône un dialogue direct
http://www.dw-world.de/dw/function/0,2145,72219_cid_3214711,00.html

Paris appelle à mettre fin à la "répression" au Tibet
http://www.lepoint.fr/actualites-monde/paris-appelle-a-mettre-fin-a-la-repression-au-tibet/924/0/231910
-----------



*A PROPOS D'AVAAZ*

Avaaz.org est une organisation non gouvernementale indépendante à but
non lucratif, qui mène des campagnes mondiales pour faire en sorte que
les opinions et les valeurs des peuples influent sur les décisions
mondiales. (Avaaz signifie "voix" dans de nombreuses langues). Avaaz ne
reçoit aucun financement d'aucun gouvernement ou entreprise. L'équipe
d'Avaaz est basée à Londres, New-York, Paris, Washington, Genève, et Rio
de Janeiro.

*N'oubliez pas d'aller visiter nos espaces Facebook
<http://www.facebook.com/pages/Avaaz/8340223883> et Myspace
<http://www.myspace.com/avaazorg>*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Sam 29 Mar - 3:46

Very Happy

à suivre une petite recette

avez-vous signé la pétition dont je parlais sur mon post précédent ?


Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Sam 29 Mar - 6:31

Un petit clin d'oeil à mon ami Roro



Papillons au blanc de dinde et pancetta

4 pers; prep 25mn; cuis 30mn

Ingrédients
- 350 gr de papillons (les pâtes bien-sùr)
- 350 gr d'escalope de dinde
- 8 rondelles de pancetta
- 1 carotte, 2 petits oignons frais, 1 gousse d'ail, 1 petit piment, 1/2 bouquet de persil, 150 gr de pois chiches, 200 gr de tomates (en dés)
- 3 c.a.s d'huile d'olive, 2 pincées de cumin, 2 c.a.s de sel gros
- poivre et sel


Préparation
- Coupez les escalopes en cubes et la carotte en dés. Hachez les oignons. Faites revenir oignons et carotte dans 2 c d'huile 5 mn. Ajoutez la dinde, remuez, salez et poivrez.
- Ajoutez cumin, tomates, pois chiches et 30 cl d'eau, couvrez et mijotez 15 mn. Ajoutez le piment, l'ail et le persil haché sur feu doux.
- Faites cuire les pâtes dans un gros volume d'eau avec gros sel. Grillez les rondelles de pancetta à sec puis les éponger (sur du papier absorbant).
- Mélangez pâtes, dinde en sauce, le reste d'huile d'olive et la pancetta. Servez.





PS: ça le fait aussi avec du porc et un peu de cardamome à la place de la dinde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Sam 29 Mar - 13:37

Very Happy

Après avoir fait fumer la carte bleue en ville cet après-midi
l'envie m'a pris de relire mon journal de bord de la JV 2005
et ..... nostalgie....

j'aimerai avoir des nouvelles de nos chers concurrents
Olivia et sa famille (sans oublier chipie)
Cowboy fringant, K-NAYE, SKIP, etc ....
tous ceux qui ont participé
si on peut me donner de leurs nouvelles j'en serai ravi

bon vent à tous


Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Lun 7 Avr - 10:48

Very Happy

Plus que quelques heures pour s'inscrire sur la régate des aurores boréales

geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Lun 7 Avr - 15:33

scratch
Citation :
Les montagnards descendent en flamme la torche olympique par Serge Faubert

Les Chinois ont l’intention de faire passer la flamme olympique au sommet de l’Everest. Pour y parvenir, ils ont déployé une véritable armada sur les pentes du Toit du monde. Ce qui fait bondir les alpinistes du monde entier

Le périple de la torche olympique embrase jusqu’au petit monde des amoureux des cimes. Dans un éditorial bien senti de la revue Montagnes Info du mois de mars, Bernard Murdry, le président de la Fédération française des clubs alpins et de montagne (FFCAM), vénérable institution de 82 000 adhérents, s’en prend au Comité international olympique (CIO). Une première dans une association où l’on cultive la plus stricte neutralité politique. « Non contentes, au mépris de l’esprit olympique d’avoir accordé les jeux 2008 à la Chine, - pays peu scrupuleux en matière de démocratie et de protection de l’environnement-, écrit le patron des montagnards, voici que maintenant les autorités du CIO permettent aux organisateurs tout et n’importe quoi. »

Ce « tout et n’importe quoi », c’est le projet de faire passer la flamme olympique au sommet de l’Everest, qui, avec ses 8848 mètres, est, rappelons-le pour les distraits, la plus haute montagne du monde. Il est ainsi prévu qu’au mois de mai, un valeureux alpiniste chinois brandisse la torche sur le toit du monde, en direct devant les caméras de la Télévision centrale de Chine (CCTV), acheminées au sommet pour l’occasion.

Une torche modifiée pour brûler en altitude
Une torche spécialement bricolée pour faire face à la raréfaction croissante de l’air en altitude : de l’oxygène sera vaporisé sur la flamme, elle-même alimentée par un premier mélange de propane et d’oxygène. A ce compte là, un banal lance-flamme, en dotation régulière dans la glorieuse armée chinoise, aurait tout aussi bien fait l’affaire. D’autant qu’il est prévu que la torche redescende en direction de Lhassa, la capitale du Tibet…


Quant aux conditions techniques de l’ascension elle-même, Sir Edmund Hillary, le vainqueur de l’Everest en mai 1953, disparu en janvier de cette année, doit se retourner dans sa tombe. Prestige international oblige, Pékin a décidé de mettre toutes les chances de son côté. Une bonne centaine de sherpas et d’alpinistes chinois s’apprêtent à dérouler pas moins de 10 kilomètres de cordes fixes jusqu’au sommet. Et pourquoi pas un remonte-pente ?

Tout ce joli monde fera largement appel aux bouteilles d’oxygène qui, une fois vides, seront abandonnées sur place. Le camp de base, à 5380 mètres, ressemble déjà à une petite ville. La piste qui y menait a fait place à une vraie route. Une noria de camions a débarqué groupes électrogènes, moyens de transmissions, régies télés… Une station radar et des ballons météos complètent le dispositif. Côté confort, rien ne manque. Dispensaire, douches…On peut même se faire livrer des légumes verts sur simple appel téléphonique. Bref, les chinois sur l’Everest, c’est la place de la Concorde à 6 heures du soir, le gaz carbonique en moins.

Les guides du monde entier sont contre
Et c’est bien ce déploiement de moyens qui hérisse tout ce que la France compte de propriétaires de piolets et crampons. Le Syndicat national des guides de montagne (SNGM) et la très puissante Union Internationale des Associations de Guides de Montagne (UIAGM) viennent à leur tour de prendre position. Dans un communiqué commun avec la FFCAM, ces associations déclarent que « cette manifestation, qui consiste à faire « du toit du monde » le support d’une opération médiatique de grande ampleur au profit de l’olympisme, ne présente à nos yeux aucun rapport avec les valeurs que nous souhaitons promouvoir à travers nos pratiques. (…) au regard de la situation géopolitique de cette région du monde et compte tenu des atteintes constantes portées à la liberté d’expression et de circulation des populations locales, le SNGM, la FFCAM et l’UIAGM ne peuvent que désapprouver cette manifestation qu’ils considèrent comme particulièrement inopportune." La chasse à l’abominable homme des neiges chinois est ouverte…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Jeu 17 Avr - 12:10

Very Happy
une petite entrée toute simple pour le week-end pirat

Salade de torsades

Pour 2 personnes
Ingrédients
100 g de torsades
1 tranche de jambon
1/2 de carotte
1/2 petit concombre
2 cuillères à soupe de mayonnaise
1 cuillière à soupe de yaourt nature
un peu de jus de citron (1/2 cuillère à café environ)
sel, poivre
huile végétale pour les pâtes

Préparation
Dans une casserole, faire cuire les pâtes selon le temps indiqué sur l’emballage. Les égoutter en mélangeant un peu d'huile pour que les pâtes ne collent pas. Les laisser refroidir .
Couper le jambon. Laver et éplucher la 1/2 carotte. Laver et peler le 1/2 concombre, ôter les pépins et le couper en lamelles.
Dans un saladier, verser les pâtes, le jambon, la carotte et le concombre.
Mélanger la mayonnaise et le yaourt nature dans un petit bol. Ajouter le jus de citron.
Verser la sauce sur la salade de pâtes. Saler, poivrer.
Bien mélanger.
Servir très frais.

flower
(On peut ajouter des lardons, des raisins secs, du maïs, de la salade... c'est selon!)
pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Mar 22 Avr - 13:56

scratch
Et si les OGM réconfortaient l’humanité?

Par Damien Jayat | Vulgarisateur scientifique | 22/04/2008 | 15H21


Le texte de la loi sur les OGM est stocké sur un bureau de l’Assemblée, attendant son vote définitif qui ne saurait tarder. Les plantes OGM continueront à pousser en plein air et plus librement qu’avant. La colère des hommes envers leurs (ir)responsables mûrit en un rejet catégorique de ces monstres qui envahissent nos champs et nos assiettes. Les OGM sont honnis, soit. Et qui mal y pense? Qui oserait encore suggérer que lesdits monstres peuvent apporter un quelconque bien-être à l’humanité? Hé bien il en reste, de ces courageux ou de ces fous (rayez la mention inutile) pour qui les OGM peuvent aussi nous faire du bien. A vous de juger.
La malbouffe au cœur des colères… et des espoirs
Commençons par les applications dans le secteur de la bouffe, qui sont les plus difficiles à avaler. Les OGM résistants aux pesticides ou aux insecticides n’ont aucun intérêt pour l’humanité, chacun en convient. L’obtention d’un maïs moins gourmand en eau grâce à un gène de sorgho (plante africaine résistante à la sécheresse), même si elle poursuit une logique agricole discutable, mérite déjà plus d’intérêt. Et dites, si on parvenait à un résultat identique avec du blé, du mil, du manioc ou du riz? Si on améliorait les rendements agricoles dans les régions semi désertiques, si on pouvait vaincre durablement les famines africaines ou asiatiques? Et si un des rares moyens de la victoire résidait dans quelques espèces de plantes génétiquement modifiées?
Après la sécheresse, on envisage de produire des plantes résistantes à d’autres formes de stress comme le froid ou des sols trop salés. Alors qu’on se prépare à une inondation croissante des terres cultivables par la mer, l’idée vous semble-t-elle alléchante? Elle l’est en tous cas pour les pays concernés, et des recherches d’amélioration génétique des plantes locales sont déjà lancées en Inde, en Afrique du Sud, au Kenya, au Sénégal, au Guatemala, en Ouganda, etc. Là-bas, le principe de précaution s’efface devant le principe de survie. Quand la priorité est de ne pas mourir à 35 ans, les OGM deviennent vite un espoir…
Dans ces mêmes pays en voie de développement, des millions de personnes souffrent d’une carence en vitamine A, présente en trop faible quantité dans le riz qui constitue parfois l’essentiel du régime alimentaire. Des milliers en meurent chaque année. Il existe sûrement plusieurs solutions. Un riz modifié, enrichi en vitamine A, en est une. Elle est en cours d’étude, et les malades ne rejetteraient peut-être pas catégoriquement ces OGM s’ils éliminaient leurs souffrances et proposaient un avenir plus souriant à leurs enfants.
De l’agriculture à l’industrie agricole
Faisons un pas en avant pour nous placer à cheval entre l’agriculture et l’industrie. Les "pays du sud" sont farouchement intéressés par l’idée de canne à sucre, de tabac ou de banane transgéniques, perçues comme de réels moyens de développement économique. Bien sûr, l’impact des OGM sur l’homme et l’environnement est aussi inconnu là-bas qu’ici. Mais une fois encore, lorsqu’il s’agit de ne pas crever de faim, les débats ne sont plus les mêmes.
Les projets industriels existent aussi chez nous. Toutefois, notre problème essentiel n’étant pas de nous remplir l’estomac une fois par jour, de tels projets laissent plus dubitatifs et frisent parfois le ridicule à grands coups de bigoudis. L’imagination humaine devient fascinante quand elle propose des huiles végétales enrichies en molécules excellentissimes pour la santé, histoire d’éliminer le mauvais cholestérol, ou des yaourts enrichis en bactéries génétiquement modifiées pour nous apporter des dizaines de trucs essentiels. De vous à moi, je pose la question: ne vaut-il pas mieux une bonne séance de sport, deux litres d’eau fraîche, une cuiller d’huile de foie de morue et les pizzas surgelées à la poubelle? Compenser notre bêtise alimentaire par une ineptie industrielle, autant se mordre la queue tout de suite ça fera moins mal.
Mais imaginons qu’on produise dans des plantes modifiées des matériaux plastiques biodégradables et garantis sans pétrole? Imaginons qu’on file des kilomètres de soie d’araignée, un des matériaux les plus résistants au monde, synthétisée par des feuilles de tabac? Avouez que ça fait réfléchir. Et même agir: des matériaux biodégradables (au nom appétissant de polyhydroxyalcanoates) sont déjà produits par des bactéries, mais les coûts restent élevés. D’où l’idée d’utiliser du tabac, moins cher et presque plus facile à utiliser (attention toutefois à ne pas le fumer).
Pour la soie d’araignée, l’entreprise Nexia Biotechnologies propose aujourd’hui des chèvres transgéniques dont le lait contient des protéines de soie qui sont ensuite purifiées puis filées. On ne tire donc pas, lors de la traite de la chèvre, une fondue savoyarde de lait plein de fils de soie. N’empêche, je suis d’accord avec vous : pauvres bêtes. Plaignons les gosses des dirigeants de Nexia, vu ce qu’ils font aux chèvres. Dans ces conditions, l’idée de produire la soie d’araignée dans du tabac n’est-elle pas moins douloureuse?
La médecine au travail
Les meilleurs projets d’utilisation d’OGM restent malgré tout d’ordre médical. Comme dans certains cas agricoles, l’objectif est de proposer aux hommes une vie meilleure, et personne ne peut décemment prendre l’argument à la rigolade. De plus, le cadre pharmaceutique offre un nouvel avantage: les OGM, confinés sur le lieu de production, n’ébattent pas leur pollen à tous vents.
On produit déjà des protéines-médicaments dans des bactéries, des levures ou des cellules animales en culture. Ces procédés présentent plusieurs inconvénients: les microorganismes ne fabriquent pas des protéines exactement humaines, les cellules animales coûtent cher, les rendements sont parfois faiblards, etc. Pour y remédier, les plantes proposent encore leurs services. Plus proches de nous que les bactéries, elles fabriqueraient des protéines plus ressemblantes aux nôtres et donc plus efficaces. Elles offrent de bons rendements et ne coûtent pas cher à cultiver: de quoi produire des médicaments en grande quantité et à un prix abordable.
Parmi les recherches en cours, citons la production d’hémoglobine (protéine de transport de l’oxygène dans le sang), de collagène (protéine de la peau, importante dans les processus de cicatrisation par exemple) ou même de vaccins qui coûtent extrêmement cher avec les techniques actuelles. Dans ce dernier cas, l’idée serait de produire des vaccins directement dans des aliments faits exprès, comme des grains de maïs. Le prix de revient serait réduit, le mode d’ingestion dans l’organisme d’une grande simplicité. D’ici à ce qu’on achète nos boîtes de maïs en pharmacie, il reste quelques pas, mais tout de même: l’espoir de traiter à peu de frais des millions d’humains par des vaccins produits en grande quantité peut séduire.
Les plantes sont des outils médicaux de choix qu’il serait dommage de jeter aux ordures par principe. Surtout si les plantes poussent, comme les bactéries actuelles, dans des locaux hermétiques. En organisant le bazar, suffisamment pour qu’on ne retrouve pas de l’hémoglobine humaine dans les plants de manioc ou des fils de soie dans nos haricots verts, l’idée de soigner et nourrir l’humanité dans un cycle durable ne semble pas idiote. Reste à user raisonnablement de ces outils de progrès, et à convaincre nos (ir)responsables que nous en voulons bien un peu. Mais le strict nécessaire, et pas un grain de plus.

scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Mar 6 Mai - 14:42

Encore un fois, je vous invite à vous exprimer sur ce post
en toute modération bien-sur
Environnement,sports,multimédia,musique, contes, archéologie,météo,études et recherches,altermondialisme,histoire,littérature,cinéma,jardinage,traditions,cuisine,écologie,bons plans,sites et @,théatre, danse,infos décalées,spots de voile,etc ... etc...
(sans oublier Ingrid et les 3500 autres otages)

içi on partage


Cool

bons vents
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliade

avatar

Messages : 270
Date d'inscription : 16/09/2007
Age : 57

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Mer 7 Mai - 15:58

Question:
comment dit'on "canocchia (or panocchia or cicala) en français ?
Il s'agit d'un crustacè delicieux.

Merci les gars.
Roberto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Jeu 8 Mai - 9:28

Very Happy
Poses la question sur le forum de Thalassa
t'auras une réponse
en attendant on va chercher
flower
Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alphial

avatar

Messages : 892
Date d'inscription : 25/11/2007
Age : 63
Localisation : QUIBERON

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Jeu 8 Mai - 9:43

Eliade a écrit:
Question:
comment dit'on "canocchia (or panocchia or cicala) en français ?
Il s'agit d'un crustacè delicieux.

Merci les gars.
Roberto

normalement il doit s'agir de la crevette-mante

http://fr.wikipedia.org/wiki/Crevette-mante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Jeu 8 Mai - 10:39

La France solidaire pour réduire la fracture numérique mondiale
Par Sabrine Kasbaoui | Etudiante en journalisme | 08/05/2008
|

80% des internautes ne représentent que 19% de la population mondiale et les pays africains ne recensent, de leur côté, que 2% des utilisateurs du Web. Réduire la "fracture numérique" est l'objectif de l'Agence mondiale de solidarité numérique. Une conférence aura lieu à Lyon en novembre pour promouvoir de nouveaux accès au développement et trouver des financements.

Le dernier rapport de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement montre le lien inextricable entre l'amélioration des conditions de vie et l'accès aux technologies de l'information et de la communication. "Un point de télédensité revient à un point de PIB", explique Jean Pouly, le directeur de l'Agence mondiale de solidarité numérique basée à Lyon. Cette télédensité est calculée selon le nombre de téléphones et d'ordinateurs au kilomètre carré.

Plusieurs projets ont ainsi été mis en place. Parmi eux, "l'afrikeduc" propose d'équiper des écoles d'Afrique francophone en "tableaux blancs interactifs": un écran d'ordinateur projeté au mur et qui répond à la baguette du professeur. Un mode éducatif associé à la mise à disposition de ressources pédagogiques numériques.

La "télémédecine" est également à l'ordre du jour. Un médecin d'Europe pourra échanger avec un praticien africai afin de renforcer ses compétences ou de l'aider dans son diagnostic. Pour l'instant, 1000 unités de télémédecine sont ainsi prévues.

Enfin, une politique de gestion des "e-déchets", vieux ordinateurs recyclés sans aucune précaution sanitaire, pourrait créer des emplois dans le domaine du recyclage. Des programmes ambitieux qui ne jouissent pas encore de la visibilité publique et médiatique escomptée. (Voir la vidéo)

Depuis peu, Alain Madelin est le président du Fonds de solidarité numérique, installé à Genève. Il se charge de trouver les fonds nécessaires à ces entreprises de développement. (Voir la vi
Le fonds et l'Agence mondiale de solidarité numérique ont été créés en 2005 à la suite des sommets mondiaux sur la société de l'information de Genève et Tunis. La Conférence qui se tiendra à Lyon en novembre a été proposée à l'instigation du président sénégalais Abdoulaye Wade et à l'invitation de Nicolas Sarkozy. Mot d'ordre: trouver toujours plus de partenaires.

La présence fugitive du ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, rappelle que la France, membre fondateur du Fonds de solidarité numérique, tient un rôle dans cette politique de désenclavement. La création de soixante centres d'accès public à Internet dans les zones rurales africaines en est partie prenante. Mais ce n'est là encore qu'un petit pas à l'échelle de la fracture à réduire

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Jeu 8 Mai - 10:45

Very Happy
Si tratta di un crostaceo di medie dimensioni, lungo 20-25 cm, di colore madreperlaceo. Ha il corpo appiattito dorsalmente, con il capo e parte del torace protetti da una corazza detta carapace; l’addome, più sottile vicino al torace e più largo all’estremità posteriore, termina con una placca appiattita dai margini spinosi, detta telson; questo, insieme alle appendici dell’ultimo segmento addominale, anch’esse piatte e spinose, forma una sorta di ventaglio caudale. Le prime cinque paia di appendici, dette mascellari, sono adattate vuoi alla presa del cibo (appendici raptatorie), vuoi alla percezione sensoriale (antenne); seguono tre paia di appendici toraciche utilizzate per la locomozione e una serie di appendici addominali, dette pleopodi, che terminano con un segmento appiattito simile a una paletta, utili come natatoie. Gli occhi sono grandi e ancorati a un breve peduncolo; questo permette all’animale di individuare prede e predatori anche quando si trova semisommerso tra la sabbia dei fondali, dove preferibilmente vive.

Come si osserva anche in altri crostacei, la femmina depone uova che rimangono attaccate all'addome e vengono fecondate dal maschio esternamente; le uova restano attaccate al corpo della femmina fino all'emergere delle larve.

Classificazione scientifica: La canocchia è classificata Squilla mantis nell'ordine degli stomatopodi, classe crostacei, phylum artropodi.
Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliade

avatar

Messages : 270
Date d'inscription : 16/09/2007
Age : 57

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Jeu 8 Mai - 16:15

cheers cheers cheers
Merci beaucoup les garçon.
Du coup ça me donne envie de m'en faire quelques'une, ouverte sur le dos a l'aide des ciseaux, farci avec de la chapelure, de l'huile d'olive, percil ail et poivron rouge et donc faites sauter.

bounce
Ciao,
Roberto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Lun 12 Mai - 3:07

Very Happy
J'en reviens tout juste alors fallait que je partage

Poulet d'Hammamet !

Ingrédients :

4 escalopes de poulet
1 oignon
1 ou 2 gousses d'ail
quelques raisins blonds
1 sucre
curcuma ou safran
sel / poivre


Préparation :
coupez en petits morceaux le poulet,et l'oignon,faites-les revenir dans une marmite.

Rajoutez l'ail, le sel, le poivre, le sucre curcuma et les raisins

Laissez cuire à feu doux.

Servir avec de la semoule ou du riz ou des pâtes.


Bon'ap
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Ven 16 Mai - 11:40

Very Happy
une petite régatte
pour le w-e
aller les gars
CP : Concarneau - Arcachon
vite

Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Ven 23 Mai - 10:40

Very Happy

Cake aux oignons


Préparation : 15 mn
Cuisson : 50 mn

Pour 6 personnes :
- 200 g d'oignons
- 200 g de lardons
- 250 g de farine
- 4 oeufs
- 1 dl de vin blanc
- 150 g de gruyère rapé
- 1 sachet de levure
- 1 noix de beurre


La recette

1/ Eplucher et hacher les oignons.


2/ Dans une jatte verser la farine, y casser les oeufs. Bien mélanger. Ajouter la levure, mélanger à nouveau, puis ajouter le vin blanc, les lardons, le gruyère et les oignons. Bien mélanger.


3/ Beurrer un moule à cake. Y verser la préparation. Mettre au four thermostat 6 pendant 50 minutes.


Pour finir ... Servir chaud en entrée avec une salade verte, ou froid à l'apéritif, sur un buffet ou lors d'un pique-nique.

Bon'ap
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Sam 24 Mai - 5:30

Evil or Very Mad
Trop... c'est beaucoup trop (Téléphone)

Citation :

De la Birmanie et de la "responsabilité à protéger"Par Jacky Mamou | Président du collectif Urgence Darfour | 21/05/2008 | 15H30
Deux millions de Birmans, rescapés du cyclone Nagis, attendent désespérément l'aide internationale. La dictature militaire qui s'oppose à l'arrivée massive des secours, montre son visage le plus révoltant, celui d'un groupe militaire, totalitaire, paranoïaque, insensible à la souffrance de ses compatriotes.

Les généraux au pouvoir depuis 1962, quasiment sans discontinuité, refusant le désaveu électoral de 1990 qui avait donné la victoire aux démocrates d'Aung San Sui Kyi, ont préféré consacrer leur énergie à l'organisation d'une consultation référendaire, plutôt que de mettre en place un minimum de secours aux sinistrés. Les corrompus engalonnés sont même accusés de détourner une partie de l'aide, acceptée au compte-goutte, pour la stocker dans des entrepôts militaires.

Le rappel de la répression sanglante en septembre 2007, des manifestations pacifiques de moines et de citoyens, protestant contre les hausses des prix décidés par la junte, n'est alors malheureusement qu'anecdotique.

Un traitement inhumain des populations par le pouvoir birman

Gordon Brown, le Premier ministre britannique a dénoncé "le traitement inhumain des populations" par le pouvoir birman. Certains évoquent un "véritable crime contre l'humanité". La communauté internationale et l'ONU, malgré leurs efforts, ne parviennent pas à imposer l'arrivée massive du matériel de première urgence et de secouristes.

La référence au "droit d'ingérence" prendrait dans ce cas de figure toute sa pertinence. D'autant que ce concept s'est maintenant imposé bien naturellement sous un autre nom, "la responsabilité de protéger", adopté par l'Assemblée générale des Nations unies en septembre 2005 et ratifié depuis par le Conseil de sécurité.

Il est vrai que cette "responsabilité de protéger" n'inclut pas formellement la carence d'un gouvernement ou son manque de volonté de porter assistance à sa propre population, en cas de catastrophe naturelle. Les textes adoptés indiquent que cette responsabilité devrait s'exercer lorsqu'un gouvernement est incapable d'empêcher ou se rend coupable de crimes de guerre, de crimes contre l'humanité, voire d'un génocide sur son propre territoire. Il revient alors aux Nations unies de prendre toutes les mesures nécessaires à la sauvegarde des populations.

A quand l'application du "droit à l'assistance humanitaire"?

Cette avancée dans le meccano international est le fruit du travail de la diplomatie canadienne, qui a approfondi "le droit à l'assistance humanitaire", obtenu grâce à la France, sous l'influence de Bernard Kouchner dès 1989. Cependant ces progrès connaissent leur facteur limitant: la volonté politique réelle d'action des Nations unies.

Pour le cas birman, la paralysie de la communauté internationale se répète à nouveau. Un projet de résolution du Conseil de sécurité sur la question birmane a été tué dans l'œuf, en raison de la menace de veto des Chinois et des Russes. Les mêmes puissances empêchent aujourd'hui "la responsabilité de protéger" de s'exercer dans le cas du Soudan, mis en cause pour sa politique vis-à-vis des populations du Darfour.
Or l'ONU et les associations de droits de l'homme reconnaissent que des crimes contre l'humanité ont été commis par le régime de Khartoum: massacres, déplacements forcés et bombardements des civils. Il y aurait là matière, pour le moins, à des sanctions contraignantes. D'autant que le gouvernement soudanais refuse de livrer à la Cour pénale internationale, le ministre de l'Action humanitaire Ahmed Aroun accusé d'avoir été l'organisateur des milices janjaweeds, et fait tout pour s'opposer à un déploiement rapide au Darfour, de la force hybride: casques bleus-soldats de l'Union africaine.

Tandis que les militaires birmans freinent le débarquement des 1500 tonnes de matériel d'urgence du bateau français le Mistral, car il s'agit d'un "navire de guerre", un autre argument lui aussi comique, s'il n'était pas sinistre, était employé par leurs homologues soudanais pour retarder la distribution de céréales aux Darfouris: il fallait vérifier l'absence d'OGM.

En Chine, réagir "à la birmane" aurait peut-être été fatal au succès des JO

En revanche, l'attitude du gouvernement chinois pour répondre au séisme qui touche son pays ouvre paradoxalement une perspective inattendue. La communication marketing des efforts des dirigeants communistes pour le secours envers les victimes, l'ouverture à la solidarité internationale et à la presse, montrent qu'il y a vraiment un bon usage de la campagne de boycott des Jeux olympiques. Les Chinois qui veulent montrer la vitrine la plus présentable ont sans doute tiré des conclusions de la calamiteuse promenade de la flamme olympique et un traitement "à la birmane" de leurs populations aurait été un coup peut-être fatal au succès du rendez-vous sportif de cet été.

La mobilisation internationale contre les dictatures a donc souvent des effets bénéfiques pour les populations. Les questions de l'ingérence et de la responsabilité de protéger sont toujours d'une actualité brûlante. Restent que ce sont des chantiers en cours qui appellent encore d'autres avancées, dans les quelles les opinions publiques des pays
démocratiques tiennent un rôle essentiel.

Et pour ceux qui auraient encore quelques doutes sur le sujet: demandez donc aux populations birmane et darfouri, si elles réclament plus d'ingérence pour leur porter assistance. Leur réponse est si évidente, que la question ne leur est jamais posée

(les carractères gras et le surlignage sont de mon effet et n'engagent que moi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Mar 3 Juin - 14:43

Very Happy

une petite @ interessante
prenez le temps d'y jeter un coup d'oeil


http://www.voile-australe.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliade

avatar

Messages : 270
Date d'inscription : 16/09/2007
Age : 57

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Ven 6 Juin - 16:52

djodj a écrit:
Very Happy

une petite @ interessante
prenez le temps d'y jeter un coup d'oeil


http://www.voile-australe.com/

Tres beaux Jojo.
J'ai adorè les videos.

Merci.
Roberto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Lun 9 Juin - 15:53

Very Happy
un peu d'écolo ...
de la fondation Nicolas Hulot


Citation :

Grenelle de l'environnement

Le 30 avril dernier, le gouvernement a rendu public le projet de loi relatif à la mise en œuvre du Grenelle de l'Environnement qui donne un statut juridique à ce processus. Si sur le quantitatif ce projet de loi reflète le consensus qui s'est dégagé parmi les acteurs du Grenelle en octobre 2007, nous avons relevé des manques qualitatifs importants. Certaines mesures parmi les plus « structurantes » ont été affaiblies ou ne sont pas dans le texte. Au-delà de l'analyse de la loi, nous sommes inquiets sur les délais de mise en œuvre des décisions du Grenelle. La loi de programmation devait être discutée au Parlement en juin. Il est aujourd'hui question de repousser cette échéance à l'automne. Si la réponse à la crise écologique constitue réellement une p! riorité pour le gouvernement, il nous est impératif d'entrer dans le concret le plus rapidement possible.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Ven 13 Juin - 10:15

lol! promis la prochaine info sera culinaire mais celle-là
j'pouvais pô la laisser passer
est ce une farce ou bien ???? on marche sur la tête ???




Le Nigeria à la tête du Conseil des droits de l’homme
Tdh
Le Nigeria mènera pour une année le Conseil des droits de l’homme dès le 19 juin. Le groupe africain, à qui revient la présidence, vient de désigner son candidat unique, à une courte majorité. Pourtant le bilan de ce pays en matière de droits de l’homme est loin d’être brillant.

Juan Gasparini, Michel Bührer, Carole Vann/ Tribune des droits humains - Sauf accident de parcours, Martin Ihoeghian Uhomoibhi, ambassadeur du Nigeria, présidera le Conseil des droits de l’homme (CDH) durant une année, dès juin 2008. C’est la décision prise jeudi 12 juin par le groupe africain à une courte majorité, après de longues négociations. L’autre pays candidat en lice était Djibouti. Problème pour de nombreuses délégations et ONG : le Nigeria est loin d’être un exemple en matière des droits de l’homme.

L’ambassadeur du Nigeria, de confession catholique, est relativement peu connu à l’ONU. En poste à Genève depuis mars 2007, il aurait plutôt fait profil bas. D’ailleurs, des diplomates latino-américains nous ont confié qu’ils auraient préféré apprendre la nomination de l’ambassadeur de Djibouti, aussi vice-président du CDH.

Mais selon une ONG qui demande l’anonymat, Djibouti aurait « appliqué l’agenda de l’Organisation de la conférence islamique. »

La joute entre les deux pays aura duré plusieurs semaines. L’ambassadeur nigérian l’a emporté par un score serré de 18 voix contre 15 au cours d’une dernière réunion à huis-clos, par vote secret le jeudi 12 juin après-midi. Mais sa candidature devrait être annoncée comme un choix unanime.

Bilan peu reluisant

Certains observateurs interrogés par Tdh soulignent le bilan peu reluisant du Nigeria en matière des droits de l’homme. Dans son dernier rapport annuel, Amnesty International (AI) cite notamment les élections discutables du président et des gouverneurs en mai 2007. La mission d’observation de l’Union européenne a signalé que « les normes internationales et régionales garantissant le caractère démocratique d’une élection étaient loin d’avoir été respectées. »

Le Nigeria, qui connaît toujours la peine de mort, a assuré l’année dernière que depuis 2002 elle n’avait plus été appliquée. Or une enquête d’AI et d’ONG nigérianes a démontré que sept condamnés avaient été pendus en 2006 dans trois prisons. A I signale de son côté que « les conditions dans lesquelles le gouvernement nigérian maintient ses détenus sont épouvantables. »

Le pays est aussi régulièrement cité par le rapporteur des Nations unies sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires, et celui sur la torture. En novembre 2007, Human Rights Watch indiquait que le nombre de personnes tuées par la police depuis 2000 au Nigeria pourrait dépasser 10’000.

A cela s’ajoutent entre autres la discrimination envers les lesbiennes, les gays, les personnes bisexuelles et les trans-genres, ainsi que la mauvaise répartition des revenus du pétrole du delta du Niger.

« L’enjeu de cette candidature, estime le représentant d’une ONG sous couvert d’anonymat, est son indépendance vis-à-vis du groupe africain, dans l’ombre duquel l’ambassadeur nigérian est resté jusqu’ici. Il devra s’affirmer. » Premier indice ? Le futur président a soutenu le droit de parole des ONG au Conseil lorsque cette question a enflammé l’assemblée en début de semaine, à l’encontre de l’Egypte, chef de file du groupe africain.

Le nouveau président du Conseil prendra ses fonctions le 19 juin. Il reste encore aux diplomates à apprendre à prononcer son nom : Martin Ihoeghian Uhomoibhi.

L’ambassadeur nigérian doit d’abord faire le ménage à l’OMPI

L’ambassadeur nigérian aura une première affaire à trancher rapidement : il est déjà président de l’assemblée générale de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) jusqu’en septembre, où il doit gérer la crise de succession du Directeur général.

L’assemblée générale devrait confirmer fin septembre la proposition par un comité de l’australien Francis Gurry au poste de directeur général. Il a devancé de justesse le brésilien José Graça Aranha. Cette élection, qui s’est déroulée en mai, s’est accompagnée d’une sombre histoire de dénonciation anonyme qui a circulé dans plusieurs organisations des Nations Unies à Genève. Ces lettres accusaient notamment Francis Gurry d’avoir touché des pots-de-vin et de harcèlement sexuel. Ce dernier a porté plainte pour diffamation.

Depuis, une juge d’instruction a demandé des tests ADN de dix personnes pour tenter d’identifier l’auteur des lettres. Les résultats ne sont pas connus, mais certaines des personnes ont demandé une enquête pour savoir qui avait fourni les noms et pourquoi.

Cette semaine, la presse brésilienne a accusé en outre Francis Gurry d’avoir offert un poste haut placé à un diplomate brésilien (sous-entendu pour acheter le silence de la mission brésilienne). Dans le même temps, une source diplomatique annonce que le candidat brésilien malheureux, José Graça Aranha, aurait reçu des menaces, sans préciser lesquelles.

L’ambassadeur nigérian aura donc fait ses armes au moment de reprendre la présidence du Conseil des droits de l’homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De tout et de rien   

Revenir en haut Aller en bas
 
De tout et de rien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tout savoir et rien payer !
» [Blabla] Le topic de tout et de rien
» electricité-tout est neuf rien ne s allume
» tout refais et rien ne marche
» La théorie, c'est quand on sait tout...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OceanVirtuel :: RWC-
Sauter vers: