OceanVirtuel

Le site des Régates Oceaniques Virtuelles
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 De tout et de rien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 14  Suivant
AuteurMessage
siegfried

avatar

Messages : 352
Date d'inscription : 08/10/2007
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Sam 1 Déc - 5:26

djodj a écrit:
Shocked

y'a un truc qui me chaffougne un peu
sur la carte d'OV, quelque soit le zoom, et même si on essaie de la déplacer vers l'Ouest *
on voit rien plus loin que environ 70 Mn à l'Est de




c'est pas cool pour ceux qui choisieraient l'option Est
isn't it ?

Il y a une limite à notre champ de jeu. Voir les instructions de course :
Water area limits
lon max:180°0'0'', lon min:25°0'0''
lat max:-20°0'0'', lat min:-60°0'0''


J'ai choisi l'option Est avec NOTHUNG, mais je n'ai pas envie de passer l'antéméridien ! Wink

siegfried

*PS : Toi aussi, tu es à l'Ouest ! Comme Eddie... (cf. http://oceanvirtuel.aforumfree.com/rwc-f8/le-combat-des-chefs-t535.htm)
lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Sam 1 Déc - 11:08

Very Happy

bons vents aux Estistes
belle galère en perspective
mais qui ne tente rien ....

à l'Ouest, pour les premiers ,
une belle bataille se profile, comment ne pas prendre la pétole et négocier au mieux avant de contourner et de viser la ligne ?

pour nous, à l'arrière on essaie, on tente, on travaille dur sur la table
heureusement y'a des copains devant
(et aussi derrière lol)

Chaud, chaude, show sera l'arrivée

Bon vent à toutes et à tous


Cool

n'oubliez pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Mer 5 Déc - 10:27

Very Happy

Pas encore arrivé
mais je sais que je verrai ceci:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Mer 5 Déc - 14:14

Very Happy
Z'inquitez pas
on est dans les derniers
mais on va aller jusqu'à l'arrivée
les premiers sont déjà dans la Leg 4
ou se reposent
nous on bataille
et je pense à mes concurents encore en course, (comme moi pour la dernière heure)
qui auront du soucis à virer le nord de la N-Z cette nuit
pour la descente sur la ligne
bon vent à eux

(j'ajoute que l'analyse d'RV
est pertinente et réflêchie
pour la gagne, peut-être que les robots ne suffisent pas
mais que le mental et surtout le temps (en particulier de nuit)
sont des plus importants
en virtuel , bien-sûr,
en réel la question ne se pose pas)


Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Jeu 6 Déc - 16:08

Very Happy Very Happy

Très Heureux
aujourd'hui
OV fait honneur
en se mobilisant pour la libération d'Ingrid BETANCOURT et des 3300 autres otages

MERCI Hervé


flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Ven 7 Déc - 16:01

Embarassed
pour info

Citation :
Uribe propose une "zone de rencontre"
07/12/2007 - BBC Mundo
Le président colombien, Álvaro Uribe, pourrait être disposé à autoriser un dialogue entre son gouvernement et les Forces Armées Révolutionnaires de Colombie (FARC) pourvu qu'il soit mené à bien dans « une zone de rencontre » où il n'y aurait présence armée ni de l'armée colombienne ni de la guérilla.

C'est une déclaration de José Obdulio Gaviria, conseiller du président colombien.

"L'église catholique nous a proposé la création d'une zone de rencontre et le gouvernement a manifesté sa disposition de l'accepter", a affirmé le président Uribe.

"Cette zone de rencontre en zone rurale sera de 150 KM2 et en présence d'observateurs internationaux et de préférence sans population civile ou très peu", a ajouté le chef de l'Etat colombien qui a annoncé cette nouvelle depuis l'école de police à Bogota. "Il ne doit pas y avoir de postes militaires ou de police qu'il faille déplacer", a-t-il ajouté. Selon Gaviria, la rencontre réunirait des représentants du Haut Commissaire pour la Paix et ceux des FARC.

« C'est une possibilité que le président considérera dans les jours qui viennent, et qu'il avait déjà acceptée auparavant, au mois de septembre 2005 », a-t-il expliqué.

De fait, le président colombien avait alors accepté unee proposition semblable formulée par les gouvernements d'Espagne, de France et de Suisse. Toutefois, les FARC avaient rejeté cette proposition en faisant valoir des problèmes de sécurité .

Ce n'est pas une démilitarisation

Le conseiller présidentiel a expliqué que la rencontre pourrait être menée à bien dans un territoire dans laquelle il n'y de présence militaire d'aucun des côtés, ce qui est différent de la démilitarisation proposée par les FARC dans lequel la guérilla pourrait être présente, mais pas l'armée.

http://www.educweb.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Dim 9 Déc - 4:59

Very Happy
Désolé pour ceux qui sont en peine de voir Ingrid en photo
Perso c'est plus que du plaisir
Mais la médiatisation d'une cause Humaniste, je pense a droit partout
bien sûr, il y a de multiples causes humanitaires, toutes aussi bonnes les unes que les autres
je vous propose de nous en faire connaître au moins une dans votre signature ou votre avatar
cela ne gène pas le jeu
bon vent à tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siegfried

avatar

Messages : 352
Date d'inscription : 08/10/2007
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Lun 10 Déc - 5:26

djodj a écrit:
Very Happy
Désolé pour ceux qui sont en peine de voir Ingrid en photo
Perso c'est plus que du plaisir
Mais la médiatisation d'une cause Humaniste, je pense a droit partout
bien sûr, il y a de multiples causes humanitaires, toutes aussi bonnes les unes que les autres
je vous propose de nous en faire connaître au moins une dans votre signature ou votre avatar
cela ne gène pas le jeu
bon vent à tous

Cher jojo,
Je comprends tout à fait ton envie de faire connaître la cause pour laquelle tu te bats et je suis d'accord que cela ne nuit pas au jeu.
Par contre je pense que la médiatisation (parfois à outrance) de certaines causes nuit aux causes elles-mêmes ! Le travail de l'ombre rapporte plus de fruits que l'on pense et il me semble que les enjeux de la libération des otages des FARC ou d'autres dépassent largement le cadre de notre espace médiatico-politique (cf. l'épisode FARC-Chavez-Uribe-Sarkozy), que cela soit sur l'internet, à la télévision ou dans toute autre forme de média.
Cette médiatisation est hélas souvent l'expression du narcissisme de ceux qui viennent y "parader", quand cela n'est pas plus prosaîquement un calcul mercantile. Il n'y äura bientôt plus une pub qui ne commence par la noble cause défendue par l'entreprise, sans oublier les jeux télévisés ! !...
Ah !L'IMAGE, L'IMAGE, L'IMAGE !

Joyeux Noël à tous et Liberté pour tous les otages et prisonniers d'opinion !

siegfried
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lapingris

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 04/08/2007
Localisation : Italie

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Lun 10 Déc - 8:30

Toute ma approbation à Hervè pour son choix de mettre l'appel pour Ingrid Betancourt sur le site. cheers
On va à considérer que sa photo était exposé sur les places de capitales comment Paris et Rome, et que toutes les majores organisations humanitaires internationales ( croix rouge, téléthon, etc., etc.) demande aux webmestres de montrer leur logos, au moins. @
Au sujet de séparation entre sports (virtuelle aussi naturellement) et faits socio-politiques, il est suffisant de se souvenir de l'exclusion par plusieurs années du South Africa de toutes manifestations internationales à cause du racisme, quelle que soit la situation sociale du pays aujourd'hui. pale
 Pour ne pas dire de la non-participation de nombreux pays dans certaines années des Jeux olympiques pour des raisons politique. Exclamation
Enfin au sujet de la liberté pourquoi pas ne se souvenir de la "Rose Blanche"  (Weiße Rose)  en Allemagne dans les années '40 ? 

PS
 Un très vraisemblable récit de la relation entre Mr Mandela et la nationale du Rugby est l'article du conservateur Daily Telegraph (pas possibilité de sectarisme) study
http://www.telegraph.co.uk/portal/main.jhtml?xml=/portal/2007/10/19/ftmandela119.xml/

Navigateur-a-vue de
SR22-Cirrus


O-2Bat21 / 337Minirole

lol! santa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Lun 10 Déc - 14:26

pirat

z'avez la possibilité
de faire un tour
sur le site ci-dessous


flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Lun 10 Déc - 15:16

Very Happy
en attendant le départ
petite idée d'une copine:


Croustade aux champignons

"L'idéal serait de faire cette quiche avec des champignons des bois mais c'est déjà très bon avec les champignons de Paris"
Préparation : 20 mn
Cuisson : 30 mn

Pour 6 personnes :
- une pâte brisée
- 300 g de champignons de Paris
- 150 g de dés de jambon
- 150 g de fromage frais
- 70 g de crème fraîche
- 30 g de beurre
- 3 oeufs
- une poignée de gruyère râpé
- 2 échalotes
- un jus de citron
- sel, poivre
- persil
- ciboulette

1/ Lavez les champignons et essuyez-les. Hachez les deux échalotes.

2/ Faites fondre le beurre dans une grande poêle et faire revenir les champignons coupés en lamelles avec les échalotes hachées et le jus de citron. Cuisez 10 minutes en remuant de temps en temps.

3/ Dans une jatte, mettez le fromage frais, les oeufs battus, les fines herbes, la crème et la poignée de gruyère râpé. Battez le tout. Salez, poivrez.

4/ Déposez la pâte brisée dans un moule à tarte. Déposez une feuille d'aluminium avec des légumes secs et commencez à cuire la pâte au four préchauffé à 180°C pendant 10 minutes.
Otez l'aluminium et les légumes secs. Montez la température du four à 210°C.

5/ Déposez sur le fond de tarte les champignons. Ajoutez les dés de jambon et versez la préparation à base de fromage frais dessus.

6/ enfournez 20 minutes à 210°c
servez aussitôt avec une salade verte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ds20000

avatar

Messages : 783
Date d'inscription : 20/08/2007
Localisation : Corsica

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Mar 11 Déc - 11:42

merci pour la recette jojo, très riche c't'affaire ! bon pour prendre des forces avant d'attaquer les longues nuits d'hiver..
A ce propos, la LEG4 démarre. S'annonce encore une super course! au moins les premiers jours. Tiens, y'a un Boubakar dans mes vagues...Je vais lui apprendre à pas mettre de voiles automatiques à celui là ! Wink
Oui oui d'accord, le sujet est clos...allez, bonne bourre à tous. et libérons tous les otages !
DS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://free-sydney-atlantic.over-blog.com/
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Mar 11 Déc - 11:58

Very Happy
Ha!Ha!Ha! Laughing
j'apprécie ton humour DS
mais les recettes déposées faut les essayer
et t'as raison, concentrons nous sur la 4
je crois que le passage des îles va être chaud chaud
qu'en pensez vous ?
bon vent à tous

Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ds20000

avatar

Messages : 783
Date d'inscription : 20/08/2007
Localisation : Corsica

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Mar 11 Déc - 12:22

djodj a écrit:

mais les recettes déposées faut les essayer

je crois que le passage des îles va être chaud chaud
qu'en pensez vous ?
bon vent à tous
Cool
et devine ce que j'ai mangé ce soir là ?? il manquait quelques bricoles mais en gros c'était ça. pas de champ en ce moment, bof.
Chaud devant !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://free-sydney-atlantic.over-blog.com/
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Ven 14 Déc - 11:19

Very Happy
aller une petite pour le week-end

Terrine de brocolis

Pour 6/8 personnes :
- 1 kg de fleurettes de brocolis
- 4 cuillères à soupe d'huile
- 5 oeufs
- 5 cuillères à soupe de chapelure
- 100 g de gruyère rapé
- 3 gousses d'ail
- une grosse poignée de fines herbes ciselées :(persil, ciboulette, cerfeuil en mélange)
- sel, poivre

La recette

1/ Faire revenir les brocolis dans l'huile sans colorer environs 10 à 15 minutes pou les rendre moelleux. Les écraser grossièrement au presse purée.
2/ Mélanger les oeufs battus, la chapelure, le gruyère, l'ail écrasé, le sel et le poivre ainsi que les fines herbes et incorporer cette préparation aux brocolis.
3/ Huiler un grand moule à cake et y verser la préparation.
4/ Mettre à cuire au four préchauffé à 175°C environ 50 minutes.
5/ Servir chaud accompagné d'un coulis de tomates ou froid avec une mayonnaise légère
Pour finir ... On peut réaliser cette recette en remplaçant les brocolis par des courgettes.

Une fois la terrine refroidie,on peut la recouvrir de tranches de saumon fumé avant de la découper


Bonap'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Dim 16 Déc - 11:24

Very Happy
Pour se changer les idées
dehors ça tabasse un peu

hier une journée magnifique de ski à Courchevel
grand beau temps, neige extra fraîche et cerise sur le gâteau .......
personne sur les pistes
se retrouver seul sur une piste large comme un boulevard avec le silence , ce décor grandiose (belle vue sur le Mt-blanc)
j'en rêve encore

http://www.azureva.com/ski-montagne-stations/alpes/images/plan-des-pistes-courchevel.jpg


vous imaginez que j'ai amorti le forfait
donc Rhus Tox et Arnica pour les connaisseurs
et dodo !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BOBOSS

avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 12/09/2007
Localisation : vienne-autriche

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Dim 16 Déc - 11:45

VEINARD JOJO geek ca donne envie bounce bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Lun 17 Déc - 10:52

Very Happy
Et maintenant, juste avant l'arrivée un peu de culture:

Saumon au sirop d'érable

Cette combinaison sucré/salé, composée de deux produits alimentaires très réputés du Canada, le sirop d'érable et le poisson frais, est certaine de vous plaire. Pour 4 personnes.

4 Filets de saumon (6 onces ou 180 g chacun)
1/3 tasse Sirop d'érable pur
1/2 tasse Eau
4 c. à café Racine de gingembre finement hachée
2 Gousses d'ail, hachées fin ou pressées
Pincée Sel
Pincée Poivre

À feu moyen, mélanger le sirop d'érable, l'eau, le gingembre et l'ail. Faire cuire sur le feu jusqu'à ce que le mélange épaississe et réduise à environ ½ tasse (125ml). Laisser refroidir et allumer le grilloir.

Faire tremper les darnes de saumon dans la sauce, en veillant à ce qu'elles soient complètement couvertes. Les saupoudrer également d'un peu de sel.

Placer les darnes sous le grilloir. Après six minutes, les retirer et les enduire avec la sauce restante. Les replacer ensuite sous le grilloir pendant six minutes de plus.
Servir avec des patates.

Mode de vie
La société de Terre-Neuve est très influencée par l'Europe, spécialement par l'Angleterre, l'Irlande et la France. Cette influence se reflete dans les dialectes, le folklore, la musique et les danses traditionnelles. Les villages autochtones ont leur propre culture, les Mi'kmaq vivent en Terre-Neuve, les Inuit, Innus et Métis vivent au Labrador. L'isolement géographique a permis la conservation des différentes cultures. De plus, Terre-Neuve est unie au Canada seulement depuis 1949.

Vie nocturne
Aller dans un pub à St John's est une véritable expérience culturelle, l'influence irlandaise y est très présente. Les rues Water Street et Duckworth Street ont beaucoup de restaurants et discothèques. Terre-Neuve propose également de la musique locale, écossaise et irlandaise que l'on peut écouter dans toutes les boîtes de nuit, les bars et les tavernes. George Street est aussi la zone des restaurants, des bars et des festivals de St John's. Dans le reste de la province, les divertissements ne sont pas très nombreux.


Hé!! les premiers laissez nous un peu de bierre Smile
Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brainaid

avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 01/08/2007
Age : 49
Localisation : Moresnet (BEL) near Aachen (GER)

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Lun 17 Déc - 12:45

djodj a écrit:
[snip]
Hé!! les premiers laissez nous un peu de bierre Smile
Cool
Shure. There is enough for everybody. We can't start before our ship Gleumes is in harbor, all the beer is on this ship. But more than we can drink alone!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brainaid.de/people/ecd/
Bernd (K3)

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 06/08/2007
Localisation : Aachen (Germany)

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Lun 17 Déc - 12:50

brainaid a écrit:
djodj a écrit:
[snip]
Hé!! les premiers laissez nous un peu de bierre Smile
Cool
Shure. There is enough for everybody. We can't start before our ship Gleumes is in harbor, all the beer is on this ship. But more than we can drink alone!
Only for safety reasons: we ordered some extra-Gleumes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Mar 18 Déc - 15:18

Very Happy


Les Farc annoncent la libération d'une proche de Betancourt
18.12.07 | 22h21

Consultez les dépêches vidéo des agences AFP et Reuters, en français et en anglais.
Patrick Markey

BOGOTA (Reuters) - Comme un geste de "réparation" à l'égard des familles et afin d'obtenir l'ouverture de négociations avec Bogota, les rebelles colombiens des Farc ont fait savoir mardi qu'ils remettraient trois de leurs otages, dont Clara Rojas, au président vénézuélien Hugo Chavez.

Outre la directrice de campagne d'Ingrid Betancourt, enlevée en sa compagnie en février 2002, la guérilla annonce que son fils Emmanuel, conçu et né en détention, ainsi que Consuelo Gonzalez, une ancienne parlementaire colombienne aux mains de la guérilla depuis 2001, seront également libérés.

"L'ordre de les libérer en Colombie a été donné", indique le secrétariat des Forces armées révolutionnaires de Colombie dans ce communiqué qui a redonné espoir aux familles des otages et aux différentes capitales, dont Paris, impliquées dans la recherche d'une solution.

A Montevideo, où il participait à une réunion du Mercosur, Hugo Chavez a confirmé l'authenticité du communiqué et déclaré qu'il réfléchissait à la manière de procéder.

En août, Uribe avait mandaté Chavez et la sénatrice colombienne Piedad Cordoba pour mener une médiation avec les Farc. Le président colombien y a mis fin le mois dernier, accusant Chavez d'avoir outre-passé son mandat et donné trop de visibilité politique du Farc.

Pour les autorités françaises, l'annonce des Farc, si elle se confirme, pourrait renforcer les chances d'obtenir au final la libération d'Ingrid Betancourt.

ZONE DÉMILITARISÉE

La guérilla colombienne présente sa décision comme un geste de "réparation" envers les familles des otages à la suite de la décision du président colombien Alvaro Uribe de mettre fin à la médiation chaviste.

Mais elle insiste aussi sur la démilitarisation pendant 45 jours d'une zone de 780 km² autour des municipalités de Florida et Pradera.

Uribe, dont le père a été tué dans une tentative d'enlèvement de la guérilla, s'oppose à cette exigence que les Farc posent comme condition préalable à la négociation d'un "échange humanitaire" entre une cinquantaine de leurs otages, dont Ingrid Betancourt, et quelque 500 guérilléros détenus par les autorités colombiennes.

Le président colombien a récemment proposé la démilitarisation d'une zone de 150 km² pour une durée de 30 jours. Selon Prensa Latina, le communiqué des Farc rejette cette contre-proposition

"URIBE DOIT IMPÉRATIVEMENT ACCEPTER"

Depuis près de six ans, la détention de Betancourt et de sa directrice de campagne suscite une vive émotion en France, où Nicolas Sarkozy s'est largement impliqué dans le dossier depuis son élection.

Le président français s'est réjoui de cette annonce, qui, si elle est confirmée, pourrait "amorcer un mouvement conduisant (...) à la libération d'Ingrid Betancourt".

"Naturellement, il attend que cette décision soit confirmée et surtout qu'elle se traduise dans les faits", poursuit l'Elysée dans un communiqué diffusé dans la soirée. "Il espère qu'ainsi s'amorcera un mouvement conduisant, conformément à l'appel qu'il a adressé au chef des Farc, Manuel Marulanda, à la libération d'Ingrid Betancourt et de tout autre otage dont l'état de santé justifierait un geste humanitaire immédiat."

Pour Fabrice Delloye, ex-mari d'Ingrid Betancourt, la libération possible de ces proches de l'otage franco-colombienne doit pousser le président Alvaro Uribe à accepter la discussion avec la guérilla.

"C'est un premier pas très important dans la négociation qu'on attend pour une zone démilitarisée. Je pense que cette libération sera un geste unilatéral des Farc", a-t-il dit sur France 2, soulignant qu'il s'agissait d'une première depuis le début de l'affaire. "Maintenant, le président Uribe doit impérativement accepter qu'il y ait une zone démilitarisée", a-t-il ajouté.

Avec Anthony Boadle à La Havane, version française Henri-Pierre André, Gérard Bon, Thierry Lévêque et Elizabeth P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Jeu 20 Déc - 10:18

Citation :

Bonjour à toutes et à tous,

Les FARC viennent d'annoncer a l'agence de presse Prensa Latina qu'ils ont donné l'ordre de libérer Clara Rojas, son fils Emanuel et Consuelo González de Perdomo. Ils ne précisent pas quand ils seront libérés.

Clara Rojas accompagnait Ingrid Betancourt lors de son enlèvement et avait refusé d'être libérée immédiatement pour rester avec Ingrid. Elle a eu un enfant en captivité, Emanuel, avec un guerillero des FARC, enfant que le président colombien et les média appellent le plus jeune otage du monde puisqu'il est né en captivité.

Mme González de Perdomo est une ex-députée, otage des FARC depuis septembre 2001.

Comme tous les gestes des FARC, ce geste n'est pas facile à interpréter mais, dans leur communiqué, ils rejettent l'idée de la zone de rencontre récemment proposée par le président colombien et renouvellent leur demande initiale d'une zone démilitarisée pendant 45 jours. Ils critiquent sévèrement l'annulation de la médiation de Chavez par le président Uribe qu'ils qualifient de barbare.

On peut donc imaginer que ces libérations sont un geste d'appui à la médiation de Chavez et de Piedad Cordoba et qu'elles cherchent à faire basculer la pression internationale que les FARC subissaient depuis l'appel du président Sarkozy, à nouveau vers le président colombien.

La Fédération Internationale des Comités Ingrid Betancourt se réjouit de cette excellente nouvelle et espère que la libération interviendra dans les plus brefs délais.

La libération unilatérale de quelques otages était, avec la fourniture de preuves de vie, un des points qui avaient été obtenus lors de la médiation du Président Chavez et de la sénatrice Piedad Cordoba. Bien que leur mission ait été interrompue par une décision du président colombien, les familles des otages avaient formellement demandé à la sénatrice colombienne et au président vénézuélien de continuer malgré tout cette mission. Nous sommes donc très heureux de constater que le processus enclenché en novembre ne s'est pas arrêté.

Avec le président Sarkozy et les nombreux autres chefs d'état qui ont marqué au cours des dernières semaines, d'une manière très médiatique, leur soutien au principe de l'accord humanitaire, nous demandons au président Uribe de manifester, lui aussi, et d'une manière concrète, sa volonté de trouver une solution pacifique et rapide à un drame qui dure depuis bien trop longtemps, et nous demandons aux Farc de continuer à démontrer leur bonne volonté pour arriver à une libération de tous leurs otages.

Armand

* Armand Burguet - +32 (0) 474 50 80 04 - armand@educweb.org

* www.EducWeb.org - pour les enseignants et leurs classes

* www.Betancourt.info - soutien à Ingrid Betancourt, otage depuis février 2002
* www.Aeropostale-3000.org - écrire à un des 3.000 séquestrés de Colombie
* www.Atterrissage.org - l'Europe : rêve ou cauchemar ?
* www.AlterFocus.com - un autre regard sur l'actualit



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chucky_jll

avatar

Messages : 371
Date d'inscription : 08/08/2007
Localisation : Gijón (Asturias-España)

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Jeu 20 Déc - 11:09

This will be a VERY GOOD NEWS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Ven 21 Déc - 10:23

La bûche de Noel en Bretagne


(Cette description de la bûche de Noël en Bretagne a été reproduite par un grand nombre de journaux, et revues : les Annales politiques, la Revue française, etc.)


En Bretagne, la plus grande fête de l'année était la fête de Noël, et ce que nous, pauvres paysans, nous aimions le plus dans cette fête, c'était la Messe de minuit. Maigre plaisir, pour vous autres citadins qui aimez vos aises ; mais qu'était-ce pour nous, paysans, qu'une nuit blanche?
Même quand il fallait cheminer dans la boue et sous la neige, pas un vieillard, pas une femme n'hésitait. On ne connaissait pas encore les parapluies à Saint-Jean-Brévelay, ou du moins on n'y connaissait que le nôtre, qui était un sujet d'étonnement et d'admiration. Les femmes retroussaient leurs jupes avec des épingles, mettaient un mouchoir à carreaux par- dessus leurs coiffes, et partaient bravement dans leurs sabots pour se rendre à la paroisse. Il s'agissait bien de dormir !

Personne ne l'aurait pu. Le carillon commençait dès la veille après l'Angélus du soir, et recommençait de demi-heure en demi-heure jusqu'à minuit ! Et pendant ce temps-là, pour surcroît de béatitude, les chasseurs ne cessaient pas de tirer des coups de fusil en signe d'allégresse ; mon père fournissait la poudre. C'était une détonation universelle. Les petits garçons s'en mêlaient, au risque de s'estropier, quand ils pouvaient mettre la main sur un fusil ou un pistolet.
Le presbytère était à une petite demi-lieue du bourg ; le recteur faisait la course sur son bidet, que le quinquiss (le bedeau) tenait par la bride. Une douzaine de paysans l'escortaient, en lui tirant des coups de fusil aux oreilles. Cela ne lui faisait pas peur, car c'était un vieux chouan, et il avait la mort de plus d'un bleu sur la conscience. Avec cela, bon et compatissant, et le plus pacifique des hommes, depuis qu'il portait la soutane, et que le roi était revenu.

On faisait ce soir-là de grands préparatifs à la maison. Telin-Charles et Le Halloco mesuraient le foyer et la porte de la cuisine d'un air important, comme s'ils n'en avaient pas connu les dimensions depuis bien des années. Il s'agissait d'introduire la bûche de Noël, et de la choisir aussi grande que possible. On abattait un gros arbre pour cela ; on attelait quatre bœufs, on la traînait jusqu'à Kerjau (c'était le nom de notre maison), on se mettait à huit ou dix pour la soulever, pour la porter, pour la placer : on arrivait à grand-peine à la faire tenir au fond de l'âtre ; on l'enjolivait avec des guirlandes ; on l'assurait avec des trônes de jeunes arbres ; on plaçait dessus un gros bouquet de fleurs sauvages, ou pour mieux dire de plantes vivaces. On faisait disparaître la table du milieu ; la famille mangeait un morceau sur le pouce. Les murs étaient couverts de nappes et de draps blancs, comme pour la Fête-Dieu ; on y attachait des dessins de ma sœur Louise et de ma sœur Hermine, la bonne Vierge, l'Enfant Jésus.

Il y avait aussi des inscriptions : Et homo factus est ! On ôtait toutes les chaises pour faire de la place, nos visiteuses n'ayant pas coutume de s'asseoir autrement que sur leurs talons. Il ne restait qu'une chaise pour ma mère, et une tante Gabrielle, qu'on traitait avec déférence et qui avait quatre-vingt-six ans. C'est celle-là, mes enfants, qui savait des histoires de la Terreur ! Tout le monde en savait autour de moi, et mon père, plus que personne, s'il avait voulu parler. C'était un bleu, et son silence obstiné était peut-être conseillé par la prudence, dans un pays où il n'y avait que des chouans.

L'encombrement était tel dans la cuisine, tout le monde voulant se rendre utile et apporter du genêt, des branches de sapin, des branches de houx, et le bruit était si assourdissant, à cause des clous qu'on plantait et des casseroles qu'on bousculait, et il venait un tel brait du dehors, bruits de cloches, de coups de fusil, de chansons, de conversations et de sabots, qu'on se serait cru au moment le plus agité d'une foire.

A onze heures et demie, on entendait crier dans la rue : Naoutrou Personn ! Naoutrou Personn ! (M. le recteur, M. le recteur). On répétait ce cri dans la cuisine, et à l'instant tous les hommes en sortaient ; il ne restait que les femmes avec la famille. Il se faisait un silence profond. Le recteur arrivait, descendait de son bidet que je tenais par la bride (c'est-à-dire que j'étais censé le tenir, mais on le tenait pour moi ; il n'avait pas besoin d'être tenu, le pauvre animal). A peine descendu, M. Moizan montait les trois marches du perron, se tournait vers la foule découverte, ôtait lui-même son chapeau, et disait, après avoir fait lé signe de la croix: Angélus Domini nuntiavit Mariae ". Un millier de voix lui répondaient.

La prière finie, il entrait dans la maison, saluait mon père et ma mère avec amitié, M. Ozon, le maire, qui venait d'arriver de Pénic-Pichou, et M. Ohio, le maréchal ferrant, qui était greffier du juge de paix. M. Ozon, M. Ohio étaient les plus grands seigneurs du pays. Ils savaient lire ; ils étaient riches, surtout le premier. On offrait au recteur un verre de cidre qu'il refusait toujours.

Il partait au bout de quelques minutes, escorté par M. Ozon et M. Ohio, puis, aussitôt, on se disposait à bénir la bûche de Noël. C'était l'affaire de dix minutes. Mon père et ma mère se tenaient debout à gauche de la cheminée. Les femmes que leur importance ou leurs relations avec la famille autorisaient à pénétrer dans le sanctuaire, ce qui veut dire ici la cuisine, étaient agenouillées devant le foyer en formant un demi-cercle.

Les hommes se tenaient serrés dans le corridor, dont la porte restait ouverte, et débordaient dans la rue jusqu'au cimetière. De temps en temps, une femme, qui avait été retenue par quelques soins à donner aux enfants, fendait les rangs qui s'ouvraient devant elle, et venait s'agenouiller avec les autres. Tante Gabrielle, revêtue de sa mante, ce qui annonçait un grand tralala, était à genoux au milieu, juste en face de la bûche, ayant à côté d'elle un bénitier et une branche de buis, et elle entonnait un cantique que tout le monde répétait en chœur.

Vraiment, si j'en avais retenu les paroles, je ne manquerais pas de les consigner ici ; je les ai oubliées, je le regrette ; non pas pour vous, qui êtes trop civilisés pour vous plaire à ces souvenirs, mais pour moi. Et, après tout, je n'ai que faire de la chanson de tante Gabrielle, puisque je ne sais plus un mot de bas-breton. L'air était monotone et plaintif, comme tout ce que nous chantons chez nous à la veillée ; il y avait pourtant un crescendo, au moment où la bénédiction allait commencer, qui me donnait ordinairement la chair de poule…

Jules SIMON.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Sam 22 Déc - 11:51

Le 21 décembre 1997, José Libio Martinez et Pablo Emilio Moncayo étaient capturés par les Farc. Ils avaient 18 et 20 ans.
Aujourd'hui ils sont entrés dans leur ONZIEME année de détention...

El 21 de diciembre de 1997, José Libio Martinez y Pablo Emilio Moncayo fueron capturados por las Farc. Tenían 18 y 20 años.
Hoy empiezan su UNDÉCIMO año de detención

Ingrid est la plus médiatisée de tous les otages
3300 autres sont privés de liberté
en sortant libre de la jungle colombienne
ele fera tout pour libérer tous les otages

courage à ses enfants, Mélanie et Lorenzo
courage à tous les comités de soutient (nous sommes de + en + nombreux)
courage à ceux qui luttent d'une façon ou d'une autre
courage à ceux qui osent
courage à ceux qui aiment

flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De tout et de rien   

Revenir en haut Aller en bas
 
De tout et de rien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tout savoir et rien payer !
» [Blabla] Le topic de tout et de rien
» electricité-tout est neuf rien ne s allume
» tout refais et rien ne marche
» La théorie, c'est quand on sait tout...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OceanVirtuel :: RWC-
Sauter vers: