OceanVirtuel

Le site des Régates Oceaniques Virtuelles
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 De tout et de rien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Dim 17 Mai - 8:12

Very Happy

un peu de légèreté dans ce monde de brutes !!!!
"sur les coeurs, il n'y a pa de prix"


http://www.youtube.com/watch?v=iG3cW2CI9PA

je suis addicte et faites gaffe, une seule fois suffit

I love you I love you I love you I love you

Cool
c'est bon pour toi Rob
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliade

avatar

Messages : 270
Date d'inscription : 16/09/2007
Age : 57

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Lun 18 Mai - 13:49

Mercì Jojo pour tes histoires.

Encore une recherche geo ?
Je me suis perdu dans la Baltique pour ton ile... Embarassed

Ciao,
Roberto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ds20000

avatar

Messages : 783
Date d'inscription : 20/08/2007
Localisation : Corsica

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Lun 18 Mai - 14:40

djodj a écrit:
Very Happy

un peu de légèreté dans ce monde de brutes !!!!
"sur les coeurs, il n'y a pa de prix"


http://www.youtube.com/watch?v=iG3cW2CI9PA

je suis addicte et faites gaffe, une seule fois suffit

I love you I love you I love you I love you

Cool
c'est bon pour toi Rob
!!!! t'avais prévenu !!! flower afro
moi je dis, paroles obligatoires !
a+ jojo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://free-sydney-atlantic.over-blog.com/
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Mer 20 Mai - 15:48

Very Happy

Citation :
moi je dis, paroles obligatoires !
a+ jojo

http://www.youtube.com/watch?v=jWaBz1x4CiM&NR=1

flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Ven 22 Mai - 3:18

scratch
Attention ça va chauffer !!!
cheers

Luxe et développement durable : vers une aube nouvelle Grattez DD / mardi 19 mai par Pierre Blanchet
Citation :
Le premier Salon du Luxe et du Développement durable, sis à Paris, nous a fait rêver le temps d’un week-end. Du 15 au 17 mai, même la classe ouvrière y était représentée !

Sachant que plus un individu est riche, plus son empreinte écologique est importante, il est vital d’aider les plus fortunés à prendre la voie de l’écologie.

Sauf que le monde entier se fout des riches. On les épie, on les envie, mais personne ne leur tend la main. Heureusement, la France, la grande France, organisait à leur intention, les 15, 16 et 17 mai, le premier Salon du Luxe et du Développement durable jamais imaginé. C’était à Paris. Dans l’un des plus beaux fleurons culturels de la capitale : le Palais de Tokyo. Aucun vrai riche, bien sûr. Les jets privés de nos amis fortunés ne passaient pas par Paris ce week-end.

Le Greenwashing, ou l’art de se faire de l’argent en enrobant un produit d’un délicat fumet écolo
Mais on vit flopées de bobos bavant sur les dernières inventions du Greenwashing, ou l’art, pour des entreprises de tout poil, de se faire beaucoup de pépètes en enrobant leurs produits d’un délicat fumet écolo.

Luxe et développement durable
Au menu, donc : des crèmes de jour aux diamants, du somptueux design italien en propyléthylène pas très naturel, le premier hors-bord à propulsion solaire du monde, une voiture électrique au prix de base de 84 000 euros HT après bonus écologique, dûment recommandée par David Hallyday, Mathieu Kassovitz et le Prince Albert de Monaco, ou encore de beaux bijoux en or bio - car extrait de manière artisanale ou bien recyclé. Les stands les plus intéressants ? Ceux des voyagistes sur mesure, qui proposent de rencontrer l’Autre, l’indigène du bout du monde, dans toute l’intensité d’un échange devenu enfin humain.

Où sont passés les indigènes
Sauf que nulle trace d’indigène sur les photos d’île déserte ou de brousse qui ornaient les stands. Qu’on se rassure, il y avait mieux : des images de cave à vin, grands crus garantis, prises dans un lodge des Maldives. Mauvaise joueuse, l’ONG WWF France, co-organisatrice du Salon, a tiqué sur la participation des voyagistes, au prétexte que l’avion pollue trop. Minoritaire, elle a dû les accepter.

Les plus sarkozystes d’entre nous frissonnèrent d’aise en découvrant le stand de l’hôtel Fouquet’s Barrière. L’établissement propose des plats bios, et le service de limousines hybrides ou de e-Solex au moteur tout électrique. Mais le premier cinq étoiles venu vous le dira : le développement durable (DD) est une lutte. Vu le tarif qu’il paie, on ne peut rien imposer au client, en droit de recevoir un service tip top, loin de toute contingence écolo. Au stand Kuoni, où les gentils organisateurs feuilletaient les magazines people pour deviner qui a subi un lifting – veille sanitaire qui, ma foi, relève aussi du développement durable – on confirme : le riche grogne s’il n’a pas la télé à écran plasma et la PlayStation dans la chambre dans son paradis nature des antipodes.

Grattez DD
Heureusement le développement durable a l’esprit ouvert. Vous pouvez bouffer du kérosène mais, si vous accordez une obole aux locaux, le gentil DD vous reconnaît comme sien puisque vous vous livrez à une activité socialement responsable. Car le DD trône sur quatre piliers : écologique, économique, social et culturel. Ces deux derniers furent à l’honneur dans la première partie du Salon, consacrée à l’Art. Les larmes nous envahirent devant l’installation de Pascal Bircher. L’artiste avait allongé sur le sol une combinaison d’ouvrier. Le bleu de travail, qui avait appartenu à un ouvrier de chez Renault, était truffé de ballons qui se dégonflaient progressivement. « Cette œuvre, signalait le cartel, rappelle que les enjeux sociaux, notamment liés aux conditions de travail, sont au cœur du développement durable. » L’avenir s’ouvre donc sur un monde meilleur. Et vous êtes bien con de ne pas avoir payé 25 euros pour visiter ce Salon, et 20 autres pour son mini catalogue sur papier recyclé. Le petit peuple ne rêvant que de copier ceux d’en haut, le Salon nous offrait là rien de moins que de découvrir notre imaginaire futur, porteur d’une aube nouvelle.

geek
savoir pour comprendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Ven 22 Mai - 4:41

Evil or Very Mad
Désolé du peu mais je suis un peu remonté

Citation :
Les retraites de nababs des technocrates européens

Juges, avocats généraux, greffiers, contrôleurs, commissaires, médiateur, etc… Ils sont 129 hauts fonctionnaires européens à bénéficier d’un régime de retraite exceptionnel

Juges, avocats généraux, greffiers, contrôleurs, commissaires, médiateur, etc… Ils sont 129 hauts fonctionnaires européens à bénéficier d’un régime de retraite exceptionnel, encore meilleur que celui des parlementaires qui, pourtant, jouissent déjà de la Rolls des régimes spéciaux. Le calcul de leur pension est tellement avantageux qu’il leur suffit de seulement 16 années pour atteindre le taux plein alors que pour nous il faut trimer pendant 40 et bientôt 41 ans.

Après un seul mandat – cinq ou six ans – les pensions s’élèvent déjà, en moyenne, à près de 5 000 € par mois. Et, il suffit à la plupart des intéressés de 1,5 an à 2 ans de service pour obtenir une retraite de 1 500 € mensuelle. L’équivalent de ce que touche, en moyenne, un salarié français du secteur privé après une carrière complète.

Au bout de 16 ans (taux plein…), les pensions oscillent entre 12 500 et 14 000 € par mois.

Enfin, ces hauts fonctionnaires ne cotisent pas un centime d’euro pour leur super retraite. Ils sont totalement exonérés de cotisation. Leur régime, gratuit, est pris en charge par le budget européen – donc par le contribuable.

A l’heure où l’avenir de nos retraites est gravement compromis par la violence de la crise économique et la brutalité du choc démographique, les technocrates européens bénéficient, à nos frais, de pensions qui crèvent les plafonds, après des carrières éclaire et sans même avoir à cotiser… Une pure provocation !


Exemple de retraites européennes (droits acquis en 2009)

Nom
Fonction
Ancienneté
Pension / mois

Giovanni Buttarelli
Contrôleur adjoint
10 mois
636,78 €

Waltraud Hakenberg
Greffier
4 ans
2 723,67 €

Emmanuel Coulon
Greffier
4 ans et 1 mois
2 934,88 €

Ingrida Labucka
Juge
5 ans et 6 mois
4 327,61 €

Peter Hustinx
Contrôleur
5 ans et 10 mois
5 226,35 €

Nikiforos Diamandouros
Médiateur
6 ans et 7 mois
5 898,30 €

Allan Rosas
Juge
7 ans et 10 mois
7 018,24 €

Roger Grass
Greffier
15 ans et 9 mois
12 512,25 €

Hubert Weber
Magistrat
14 ans et 7 mois
12 782,14 €

Damaso Colomer
Avocat général
14 ans et 10 mois
13 289,85 €




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ds20000

avatar

Messages : 783
Date d'inscription : 20/08/2007
Localisation : Corsica

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Sam 23 Mai - 12:20

Bandes de voleurs !! rats d'égout !! Ta mère la race !!
tout ceci s'adresse à ces technocrates de m.... qui nous bouffent sur la tête.
Et c'est pas Sarko ni sa clique (ni la gauche caviar non plus) qui vont nettoyer ce b....
J'suis de gauche, pas anti-europe, et je dis pas "tous pourris".....mais j'deviens limite avec le temps.Mme plus une once d'humanité dans c't'humanité !
Heureusement qu'il y a encore des djojo qui nous rendent la vie plus douce.cheers
DS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://free-sydney-atlantic.over-blog.com/
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Dim 24 Mai - 0:41

Very Happy

http://www.youtube.com/watch?v=knan3T2DuQ0


(pour les non-initiés, cliquer le bouton à droite de HQ pour avoir le clip en plein écran, have fun)

flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Sam 6 Juin - 3:55

Very Happy
Bon,
comme je vois que vous dormez un peu Sleep
je vous laisse qqs recettes de cocktail
pirat

Carribean Coco
4cl de Coco
2cl de Téquila
9cl de jus d'orange (fraiche)

tout dans un shaker avec glaçons
secouer verser avec un quartier d'orange en déco

Sun Island
3cl de Rhum
3cl de canne à sucre
8cl de jus d'ananas

direct dans un verre glacé (5' au congel le verre)

Apple Fizz
4cl de Manzana
2cl de jus de citron
limonade

préparer directement dans un verre sur de la glace pilée, allonger de limonade, décorer d'une rondelle de citron et d'une feuille de menthe

drunken
lol!

bien sûr de temps en temps on peut en abuser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Sam 13 Juin - 6:02

Very Happy
j'vais faire style
à la mode
mais j'utilise


Pour faire un insecticide bio "tout usage"
Cette recette d’insecticide « biologique » devrait permettre de diminuer les infestations dans votre jardin.
• Cet insecticide naturel est aussi efficace comme fongicide contre le blanc et la rouille.
• Pulvériser cet insecticide naturel plutôt le matin tôt et laver le feuillage avec de l'eau 15 minutes après application.
Composants de l’insecticide bio Maison
• 1 litre d'eau
• 10 à 20 ml de savon
• 10 à 30 ml d'huile à bébé
• 10 à 20 ml de bicarbonate de soude
Pour faire un concentré d'insecticide bio• 2 têtes d'ail complètes,
• couvrir l'ail d'huile sinon ajouter 4 cuillères à soupe d'huile
• Laisser macérer 24 à 48 heures
• Ajouter 2 cuillères à thé de savon à vaisselle et 4 tasses d'eau pour 4 litres
• Utilisation de l'insecticide bio : utiliser dans la proportion de 1 de concentré pour 20 d’eau pour le gazon par exemple. Ne pas hésiter à diluer avec plus d’eau et à appliquer tôt le matin car le soleil peut brûler les feuilles enduites d'huile.
Une autre recette d'insecticide bio à base d'ail
o Il faut prendre 2 gousses d’ail avec 1 oignon et une cuillère de poivre de Cayenne moulu.
o Faire macérer le tout dans un litre d’eau bouillante pendant une à deux heures puis y ajouter du savon noir (une cuillère).
o Laisser le tout macérer pendant une semaine avant de filtrer
o Utiliser cet insecticide bio dans votre jardin en vaporisant sur vos plantes pour chasser les pucerons et autres insectes.
Une recette d'orties contre les pucerons
Marre des pucerons qui envahissent vos rosiers ? Pour vous en débarrasser, plutôt que de pulvériser les insecticides commerciaux, faites votre propre mixture bio. Trempez des orties dans l'eau pendant une bonne semaine dans un seau ou un arrosoir. Ajoutez ensuite de l’eau pour diluer la décoction et pulvérisez la sur les plantes à pucerons.
Le pyrèthre comme insecticide naturel
Contre les pucerons et acariens, les mouches blanches, les thrips et les insectes en général, pensez au pyrèthre.
Le pyrèthre est une plante et est un cousin de la marguerite et un insecticide naturel. Ses feuilles contiennent en effet des pyréthines une substance qui provoque la paralysie des insectes et acariens, surtout par beau temps.
Il ne faut pas hésiter à renouveler le traitement car le pyrèthre se dégrade vite à la lumière et se dilue avec la pluie. Mais il ne faut pas en abuser car s’il est inoffensif pour les mammifères, il est efficace contre tous les insectes, y compris les insectes utiles comme les coccinelles et les abeilles et non seulement les acariens ou les nuisibles
Arroser avec un herbicide naturel.
Vous voulez utiliser un herbicide biologique pour avoir des allées bien nettes ?
Récupérez l'eau de cuisson des pommes de terre dont vous arroserez vos allées ou les zones dont vous voulez chasser les mauvaises herbes.

Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Sam 20 Juin - 9:32

Very Happy

Changement de sujet
Que fais tu pour la fête de la musique ?
Moi, je sors ma guitare, mon couteau et ma b........
besace pleine de sandwichs et de bières que je compte partager
bonne fête à toutes et à tous


afro

http://www.youtube.com/watch?v=iG3cW2CI9PA

king queen jocolor geek
drunken

je veux tout!!! écoutes bien les paroles lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Lun 22 Juin - 14:31

Sad
faites de la musique
Salut

Désolé pas pu venir, le coeur y était
mais j'ai passé une bonne fête de la zik à Valence
samedi
majorettes d'Irland ou de par là (sympa!!)
les frères NUBUCK (pop -textes engagés-pas mal déjanté)


http://www.youtube.com/watch?v=FQ6lCeJ2QcM

CIRKUS (pop-electro-rock ça change des habitudes, belles voix, jolies filles)

http://www.youtube.com/watch?v=f_MxISEsncE

dimanche

Djemdi (natural trans avec instruments en vrai, pô mal, àprès la moquette ça va bien)

http://www.youtube.com/watch?v=YZCygGzrjgI

et surtout
MANU


http://www.youtube.com/watch?v=ZkY4QdoA08Q&NR=1
http://www.youtube.com/watch?v=LJ1DhBTdO04&feature=related

et puis de la techno,du folk, du métal, du réggea, du Pink Floyd façon french toucht live !!!!!!3h00 du mat !!
j'me repose

lol!
flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Jeu 25 Juin - 4:47

Very Happy
Citation :

Toute l'actualité de la FFVoile
------------------------------------------------------------------------------
[Voile légère] Le Solitaire 4.7 : Un outil de promotion de la pratique sportive des jeunes - 17/06/2009


La FFVoile souhaite soutenir la pratique sportive en dériveur, au travers d’actions promotionnelles concernant l’ensemble du territoire français.

Pour 2009, une dotation Voiles est prévue pour les coureurs disputant le Championnat de France. Elles pourront ensuite être utilisées sur les régates locales de Grade 5 (A - B - C), organisées par les Clubs, Ecoles de sport, CDV et Ligues.

Les épreuves interligues, nationales et internationales de Classe ne sont pas concernées par ce matériel. Il ne peut donc y avoir aucun doute sur les motivations fédérales tant qu’à l’utilisation de ces voiles.

Celles ci doivent permettre aux coureurs d’économiser leur "matériel de classe", et donc, de participer à plus d’épreuves dans de meilleures conditions.

De plus, cette opération ne concerne que le Solitaire 4.7, bateau de promotion et de transition pour nos jeunes pratiquants, et pas les Laser "Radial" ni "Standard".

Des opérations de ce type ont déjà été réalisées avec plusieurs Classes, et mises en place grâce à des conventions d’utilisation de ce matériel.

Ces Classes ont parfaitement compris les synergies pouvant exister entre ces actions de promotion et leur développement sportif.

Elles ont fortement apprécié le soutien que leur apporte ainsi la FFVoile, dans une période fortement perturbée par le contexte économique actuel.

JP Churet
Vice Président en charge de la Voile Légère




Citation :

[Développement] Recruter les futurs moniteurs de voile - 16/06/2009

Vous êtes nombreux à nous signaler la nécessité pour votre club de recruter les futurs moniteurs de voile dont il a besoin.

Pour vous aider à promouvoir cette activité, très concurrencée par d’autres jobs d’été, nous avons réalisé une affiche qui met en avant tous ses atouts.
Une passion, un job d’été, un emploi, un métier ...

Cette affiche, téléchargeable sur notre site Internet,
http://www.ffvoile.net/ffv/web/services/developpement/documents/Affiche_Moniteur_2009.pdf
est donc disponible pour affichage dans votre club mais aussi pour diffusion vers les points d’information jeunesse ou lors des salons de jobs d’été organisés dans certaines villes.

Souhaitons qu’elle vous aide à recruter de nouveaux talents de moniteurs...

Par : Département Développement

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Lun 29 Juin - 4:22


Petite recette (qui devrait plaire à mon ami de la péninsule)

Cocktail de fruits de mer aux olives


Pour 3 personnes :

500 g de fruits de mer (moules, crevettes, supions, calamars, seiches)
3 cuillères à soupe d'huile olive
thym et laurier
2 gousses d'ail
1 gros oignon
100 g d'olives noires ou vertes dénoyautées
sel, poivre
une boîte de concentré de tomates
3 verres de riz ou 700 g de pâtes


Préparation

1 Dans une poêle à haut bord, faire revenir l'ail et l'oignon haché avec l'huile à feu moyen (les fruits de mer ont été presque cuits la veille durant 1 heure).

2 Pendant l'étape 1, verser le concentré dans un bol, et rajouter deux verres d'eau, puis bien mélanger.

3 Dès que l'oignon et l'ail sont rissolés, mettre le concentré dedans, remuer puis mettre les fruits de mer. Remuer, saler et poivrer, mettre le thym, une branche et une feuille de laurier. Faire cuire 5 minutes à feu moyen avec un couvercle.

4 Goûter, réassaisonner si besoin, et finir la cuisson.

5 Pendant ce temps faire cuire le riz ou des pâtes comme vous le voulez

6 Server

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliade

avatar

Messages : 270
Date d'inscription : 16/09/2007
Age : 57

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Lun 6 Juil - 16:06

djodj a écrit:

Petite recette (qui devrait plaire à mon ami de la péninsule)

Cocktail de fruits de mer aux olives


Pour 3 personnes :

500 g de fruits de mer (moules, crevettes, supions, calamars, seiches)
3 cuillères à soupe d'huile olive
thym et laurier
2 gousses d'ail
1 gros oignon
100 g d'olives noires ou vertes dénoyautées
sel, poivre
une boîte de concentré de tomates
3 verres de riz ou 700 g de pâtes


Préparation

1 Dans une poêle à haut bord, faire revenir l'ail et l'oignon haché avec l'huile à feu moyen (les fruits de mer ont été presque cuits la veille durant 1 heure).

2 Pendant l'étape 1, verser le concentré dans un bol, et rajouter deux verres d'eau, puis bien mélanger.

3 Dès que l'oignon et l'ail sont rissolés, mettre le concentré dedans, remuer puis mettre les fruits de mer. Remuer, saler et poivrer, mettre le thym, une branche et une feuille de laurier. Faire cuire 5 minutes à feu moyen avec un couvercle.

4 Goûter, réassaisonner si besoin, et finir la cuisson.

5 Pendant ce temps faire cuire le riz ou des pâtes comme vous le voulez

6 Server


7 Manger cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Lun 20 Juil - 1:50

Shocked
un an déjà

Citation :

2 juillet 2009 : il y a un an, Ingrid Betancourt et 14 de ses compagnons de détention étaient libérés, dans une opération des services secrets colombiens qui n’a probablement pas encore livré tous ses secrets.
Au moment où nous commémorons cet anniversaire, je voudrais vous remercier pour le soutien que vous avez témoigné à nos actions pendant toutes ces années.

Si elle a marqué un tournant important, la libération d’Ingrid n’a pas signifié pour les comités de nos activités. Dès le début en effet, c’est pour TOUS les séquestrés de Colombie et non pour la seule Ingrid Betancourt que nous nous sommes mobilisés. Et nous devons tristement constater que la situation humanitaire en Colombie continue à s'aggraver.

Des milliers de personnes sont encore détenues en otages par divers groupes illégaux, la délinquance commune, les paramilitaires ou par l'une ou l'autre guérilla; parmi elles, 22 militaires et policiers considérés comme échangeables par la guérilla des Farc, et dont certains sont détenus depuis près de douze ans.

La libération de Pablo Emilio Moncayo (12 ans de captivité) et d'un de ses compagnons, promise par les Farc depuis Avril sans autre condition que de pouvoir les remettre au père de Pablo Emilio et à la sénatrice Piedad Cordoba, reste bloquée depuis deux mois par le refus du gouvernement Uribe que ces deux personnes participent au processus de libération.

Le drame que vivent les familles de séquestrés n'est pas moindre que celui vécu par les familles de disparus : des dizaines de milliers de personnes qui ont été enlevées, torturées puis assassinées par les groupes paramilitaires d'extrême-droite, et dont on commence seulement à retrouver les corps dans des fosses communes creusées par leurs tortionnaires.

Au cortège innombrable des victimes de la violence s'ajoutent également les familles des "faux positifs" : des civils, souvent des adolescents, des retardés mentaux ou des personnes vivant dans les quartiers pauvres autour des villes, qui ont été froidement assassinés par l'armée colombienne, revêtus ensuite d'uniformes de la guérilla et présentés comme "trophées de guerre" dans le but de recevoir des médailles, des jours de congés ou une promotion . Un rapporteur spécial des Nations unies, à l’issue d’une visite in situ effectuée du 8 au 18 juin 2009, a rendu publique une déclaration dans laquelle il affirme que le phénomène n’est nullement limité , mais qu'il s'agit au contraire d'une pratique "systématique et généralisée". En ce moment 1.400 cas ont été dénombrés, et de nombreux autres sont en cours d'investigation.

Le conflit armé qui ensanglante le pays continue à faire des milliers de victimes chaque année, et le nombre de personnes chassées de leurs villages par la violence et la menace approche maintenant les quatre millions, ce qui fait de la Colombie la plus grande catastrophe humanitaire au monde après le Soudan.


En France, en Belgique, en Suisse et ailleurs, les comités continuent leurs actions et je continuerai à vous informer de la situation en Colombie. J'espère que vous serez nombreux à soutenir nos actions lorsque ce sera nécessaire.

Merci à toutes et à tous pour votre soutien

Armand

Armand Burguet - armand@educweb.org - +32 474 50 80 04
FICIB : Fédération Internationale des Comités LIBERTAD (ex-comités Betancourt)
www.InfoLibertad.com : soutien à tous les séquestrés et disparus en Colombie
www.EducwWeb.org : pour les enseignants et leurs classes

Citation :

Bonjour à toutes et à tous.

La situation semble toujours bloquée en Colombie, où le soldat Pablo Emilio Moncayo, compagnon de détention d'Ingrid Betancourt, attend depuis plusieurs mois sa libération pourtant promise par la guérilla des farc, qui ne demandent en contrepartie que de pouvoir le remettre à son père, Gustavo Moncayo, et à la sénatrice Piedad Cordoba - qui a été à la base de plusieurs autres libérations d'otages depuis début 2008.

C'est ce que refuse le présdent colombien Alvaro Uribe, qui préfère laisser "pourrir dans la jungle", depuis près de 12 ans, un de ses soldats retenu prisonnier, plutôt que de donner une visibilité médiatique à une sénatrice de l'opposition et à la guérilla.

Pour débloquer cette situation, un groupe d'intellecuels de tous les pays, conduits par le Prix Nobel pour la Paix argentin Adolfo Pérez Esquivel, viennent de lancer un appel aux deux parties pour qu'elles se décident enfin à négocier un accord humanitaire qui rendrait la liberté à tous les prisonniers.

Vous trouverez dans la revue de presse quotidienne plus d'information sur cette initiative, ainsi que la liste des signataires.

Je viens de metttre en ligne sur www.infolibertad.com un formulaire vous permettant de vous joindre à cet appel. Il faut moins d'une minute pour le remplir.

MERCI d'apporter SANS ATTENDRE votre contribution à cette initiative : >signer la pétition maintenant

Armand

Armand Burguet - armand@educweb.org - +32 474 50 80 04
FICIB : Fédération Internationale des Comités LIBERTAD (ex-comités Betancourt)
www.InfoLibertad.com : soutien à tous les séquestrés et disparus en Colombie
www.EducwWeb.org : pour les enseignants et leurs classes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Mer 22 Juil - 3:46

cyclops

Citation :

Le carnet de notes de Maître Grandserre
Occuper ses enfants, c'est bien ; s'en occuper c'est mieux !
mercredi 22 juillet 2009 à 10:25



Quand l'instruction fut rendue obligatoire (1882), il fallut trouver, dans une France encore rurale, un compromis avec les familles qui perdaient un salaire en mettant leur progéniture à l'école. Les grandes vacances furent ainsi consacrées pour permettre aux paysans de retrouver leurs petites mains le temps des moissons. Aujourd'hui encore, notre pays qui accueille le plus grand nombre de touristes au monde, organise les rythmes scolaires pour que les Français se succèdent, qui sur les plages, qui à la montagne, en ville ou à la campagne.

Mais que faire de ses propres enfants pendant tout ce temps quand on est soi-même au travail ? La première réaction fort légitime est de les occuper. L'offre est importante aujourd'hui entre colonies, centres aérés, stages sportifs. Quand les finances ne le permettent pas, une solution alternative est souvent trouvée au sein de la famille.

Toutefois il ne faudrait pas oublier, avec nos enfants très occupés, de s'en occuper. Aujourd'hui, la télévision, l'ordinateur, internet, le téléphone ou les jeux électroniques sont autant de prothèses pour tenir toute une journée, entre vacuité et excitation artificielle.

Voilà pourquoi il me semble essentiel de rappeler l'importance que peuvent avoir des activités faussement désuètes comme la cuisine, le bricolage, le jardinage, une randonnée ou un simple jeu de société avec ses propres petits. Pourquoi pas du sport, un tour en forêt, sur le marché ou à la bibliothèque ? Prendre du temps et en donner soi-même, voilà le plus beau cadeau à faire à ses enfants dans des familles où les contraintes professionnelles se font fortement sentir (horaires, éloignement, intrusion du travail à la maison par internet) sans parler de tensions aux fortes conséquences sur les enfants (chômage, entassement, divorce...). Car comme le dit Edgar Morin, nos vies sont constamment dominées par des urgences qui nous font oublier l'essentiel. Et ça, ça ne se rattrape pas plus que le temps qui passe.

Idea
et si on leur faisait faire de la voile ?
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Ven 24 Juil - 11:33

Shocked

savoir et comprendre

Citation :

Newsletter Appel de Paris n°27 – Juillet 2009 – Pesticides aux Antilles françaises, trois articles récents de l'ARTAC

Nouveau : trois publications scientifiques récentes de l’ARTAC étayent fortement l’hypothèse selon laquelle les pesticides interviennent dans la genèse des cancers de la prostate et du sein aux Antilles françaises.
Par le Docteur Michel Martin
Anatomopathologiste
Cela fait plus de trente ans, depuis la soutenance de ma thèse en 1973*, puis en tant qu’anatomopathologiste (Institut Curie) que je suspecte le rôle cancérogène des pesticides. Aujourd’hui c’est en partie chose faite : trois articles** sur le sujet viennent d’être publiés par le groupe de recherche de l’ARTAC sur les pesticides, que coordonne le Professeur Dominique Belpomme, dans deux revues internationales à comité de lecture, un quatrième traitant de la cancérogenèse chimique exogène est en voie d’acceptation dans l’une des meilleures revues américaines et un cinquième article est en préparation avec une équipe de l’INSERM.

Il ne fait en effet aucun doute que les critiques méthodologiques adressées à propos de notre première publication n’ont aucun fondement scientifique, si on les analyse, non pas du point de vue de l’épidémiologie, mais de la toxicologie, de la biologie et de l’écologie scientifique.

L’ARTAC rappelle en effet que pour mettre en évidence un lien causal entre environnement et cancer, les données de l’épidémiologie classique sont insuffisantes, et qu’il faut obligatoirement faire appel à des disciplines telles que la toxicologie, la biologie et l’écologie scientifique, comme notre groupe de recherche le fait, pour obtenir une interprétation correcte des phénomènes, et bien entendu, qu’une étude épidémiologique négative ne signifie pas l’absence de risque. Un risque qui ne concerne pas seulement l’Homme mais aussi les animaux. Ce sont ces différentes considérations que souligne l’Appel de Paris, un Appel maintenant signé par plusieurs milliers de scientifiques internationaux, dont nos trois Prix Nobel, François Jacob, Jean Dausset et Luc Montagnier, ce dernier présidant maintenant le conseil scientifique de l’ARTAC.

Pour lire la lettre complète du Docteur Michel Martin
http://www.artac.info/index.php?option=com_content&view=article&id=189&Itemid=83&lang=fr
* Martin M: Les pesticides Organochlorés. Recherches des résidus dans le tissu adipeux. humain et animal en Martinique. Thèse médicale, INRA Antilles-Guyane, 1973

** 1. Belpomme D, Irigaray P, Ossondo M, Vacque D, Martin M. Prostate cancer as an environmental disease: an ecological study in the French Caribbean islands, Martinique and Guadeloupe. Int J Oncol. 2009, 34:1037-1044.

2. Belpomme D, Irigaray P, Landau-Ossondo M, Martin M. The growing incidence of prostate cancer in the French Caribbean islands, Martinique and Guadeloupe: A possible causal role of pesticides. Int J Oncol. 2009, 35:433.

3. Landau-Ossondo M, Rabia N, Jos-Pelage J, Marquet LM, Isidore Y, Saint-Aimé C, Martin M, Irigaray P, Belpomme D. Why pesticides could be a common cause of prostate and breast cancers in the French Caribbean Island, Martinique. An overview on key mechanisms of pesticide-induced cancer. Biomed Pharmacother. 2009, 63: 383-395.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Sam 25 Juil - 10:24

Very Happy

Citation :

Bonjour,

Crises économique et sociale, mais aussi énergétique, climatique, écologique, alimentaire... Elles se croisent, se combinent et s'alimentent, révélant un système au bord du point de rupture, des inégalités de plus en plus criantes, la fin d'un cycle, la fin du Chapitre 1 !

La Fondation Nicolas Hulot pense que l'on ne peut plus ni se contenter de changements à la marge, ni réparer un modèle qui est la cause de tous les désordres. Il est temps et possible de faire autrement...

Le Chapitre 2, c'est le choix que fait la Fondation Nicolas Hulot aujourd'hui d'inventer la suite pour ne pas subir demain, c'est ouvrir un nouveau chapitre de l'histoire des hommes sur terre.



Vous avez été nombreux à vous mobiliser à nos côtés ces dernières semaines et nous vous en remercions. Ouvrons ce Chapitre 2 ensemble !

Nous avons besoin de vous pour poursuivre nos projets.
D'avance merci pour votre engagement et votre soutien !

Écologiquement vôtre,

Nicolas Hulot
Président Cécile Ostria
Directrice
Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Sam 22 Aoû - 5:08

scratch
savoir et comprendre


> UNE PANDEMIE DE PROFIT
Citation :

> Quels sont les intérêts économiques derrière cette grippe porcine dont on nous rabat les oreilles ?
>
> 1 million de personnes par an meurent dans le monde de la MALARIA, qui pourrait être prévenue avec un simple moustiquaire.
> Les journaux n’en parlent pas!
>
> 2 millions d’enfants par an meurent dans le monde de la DIARRHÉE, alors que l’on pourrait l'éviter avec un banal sérum pour 0€25 la dose.
> Les journaux n’en parlent pas!
10 million de personnes par an meurent de la ROUGEOLE, PNEUMONIES et INFIRMITÉS, que l’on pourrait les guérir avec de simples vaccins.
> Les journaux n’en parlent pas!
>
> Mais il y a de cela 10 ans, quand la fameuse grippe aviaire est apparue...
> Les journaux mondiaux nous on inondés d’informations à ce sujet... :
> Une épidémie, la plus dangereuse de toutes... Une PANDEMIE !
> On ne nous parlait que de la terrifiante maladie des volatiles.
> Et pourtant, la grippe aviaire a causé la mort de quelques 250 personnes en 10 ans... 25 morts par an.
> La grippe commune, tue un demi-million de personnes par an, dans le monde. Un demi-million contre 25 !
> Un moment... Un moment s’il vous plaît !
Alors, pourquoi un tel remue-ménage - un scandale- autour de la grippe Aviaire?
> Parce que derrière les poulets il y avait un "Coq", un coq à grande crête.
L’entreprise pharmaceutique internationale ROCHE avec son fameux TAMIFLU vendu à des millions de doses aux pays asiatiques.
> Bien que l’efficacité du Tamiflu soit douteuse, le gouvernement britannique en a acheté pour 14 millions de doses pour protéger sa population.
> Grâce à la grippe aviaire, ROCHE et RELENZA, les deux des plus grosses entreprises pharmaceutiques qui vendent les antiviraux, ont obtenues des millions de dollars de bénéfices.
>
> Alors, en avant avec les oiseaux et maintenant avec les porcs.
> Eh oui! Maintenant commence la psychose avec la grippe porcine. Et tous les médias du monde ne parlent que de çà.
> Et je me demande: Si derrière les poulets il y avait un "Coq"... N’y aurait t’il pas derrières les cochons un "Gros Porc"?
> L’entreprise nord-américaine Gilead Sciences détient le brevet du Tamiflu. Le principal actionnaire de cette entreprise n’est autre que le sinistre, Donald Rumsfeld, secrétaire d’état à la défense de Georges Bush, l’artisan de la guerre contre l’Iraq...
> Les actionnaires des entreprises pharmaceutiques ROCHE et RELENZA doivent se frotter les mains, ils doivent être heureux avec les millions de nouvelles ventes du Tamiflu.

> La véritable pandémie est celle de l’argent, les énormes bénéfices de ces mercenaires de la santé.
> Je ne nie pas les précautions nécessaires qui sont entrain d’être prises par tous les Pays du globe.
> Mais si la grippe porcine est une pandémie aussi terrible que l’annonce les médias. Si l’OMS se préoccupe tant de cette maladie, pourquoi ne la déclare-t-on pas cette pandémie comme un problème mondial de santé publique.
Pourquoi ne pas autoriser la fabrication de médicaments génériques pour la combattre ?
> Se passer momentanément des brevets des entreprises ROCHE et RELENZA et distribuer les médicaments génériques gratuitement à tout les pays, et plus particulièrement aux pays les plus pauvres.
Ne serait-ce pas la meilleure solution. Ou alors c'est une farce et aucune menace réelle ne pèse sur le genre humain !!!
> Avez vous remarqué que malgré le très grand risque lié à la prolifération de cette maladie, aucune précaution n'est prise à l'égard des destinations à risques?
> Aucuns médias ne se fait le relais de la prévention ni ne met sérieusement les gens en garde comme le voudrait le bon sens.
> Demande-t-on aux gens d'éviter de se rendre aux états-unis? Non!
> Que fait-on concrètement pour enrayer le risque de s'engager dans une pandémie?
> Rien!
> Pourquoi? On est inscrits dans un contexte de crise financière ayant entraîné une crise économique. Une des plus grave que l'on ai connu.
>
> Pour détourner l'attention du peuple et sa méfiance, relancer l'économie "florissante" et ultralibérale avec les mêmes personnes qu'avant, il faut une situation de crise visant les personnes dans leur intégrité physique.
On sait tous qu'en temps de crise, les gens se jettent sur les magasins pour faire des stocks de tout et de rien.
> La preuve, certains font déjà des listes de survie pour pandémie.
On a vu ça avec les différentes guerres au 20ème siècle, les gens vont naturellement acheter plus et font des réserves.
> Une guerre mondiale ne pouvant être déclarée (logique) rien de tel qu'une bonne pandémie!
>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Sam 22 Aoû - 5:55

scratch

Citation :

Le photographe Yann Arthus-Bertrand est déconcerté.
Médusé de ne pas avoir été appelé par les Verts après le succès de son film "Home". Mais n’est pas Nicolas Hulot qui veut.
Un billet épidermique faisant suite à la lecture d’un indiscret de L’Express, en date du 16 juillet dernier, dans lequel Yann Arthus-Bertand se plaignait de n’être appelé (écouté) (récupéré) par les membres d’Europe Ecologie. A l’issue du résultat réalisé par la liste verte aux dernières élections européennes, YAB avait pris à son compte l’argumentaire spécieux des membres du FN et/ou du Modem, (se plaignant de l’avantage électoral accordé par la diffusion de Home) et revendiquait une partie du succès. A l’évidence, les politiques font preuve d’une certaine réticence, ils ont sans doute raison.

YAB, illustre descendant d’une famille de faiseurs de respectabilité, élevé à l’ombre de l’Eglise Saint-Germain-des-Près, n’en finit pas de se chercher. Je ne sais si sa jeunesse fût heureuse, mais le cheminement personnel de YAB vers le développement durable fut pour le moins tortueux, passant des pistes du Paris-Dakar à la photographie naturaliste.

Un modèle absolu, Nicolas Hulot
La vie est parfois injuste, il se serait vu tel un nouveau reporter du petit vingtième, Nicolas Hulot lui aura pris sa place. J’ai longuement hésité dans le choix du titre (copie, clone ou bien encore ersatz). J’ai rapidement rayé de la liste ersatz, un produit de remplacement n’a de sens que lorsque l’on constate un manque. Le terme de clone n’aurait été utile que dans le cas où YAB apporterait les mêmes avantages que l’original, je l’ai, du même revers de main, balayé. Ainsi, il ne restait donc que le terme de copie. Il va de soit que cet exercice, assimilable à un plagiat (ou contrefaçon), ne présente d’avantage que pour le cerveau passant commande, ou la main exerçant cet acte condamnable. J’ai, à l’évidence, ma petite idée, cela est bien le commanditaire qui serait le seul et unique responsable : l’exécutant n’étant que le bras (armé).

Ainsi, et avec toute la réserve historique et toujours tout autant socio-clivante : « J’accuse » le commanditaire, France Télévisions, d’avoir créé de toute pièce, un personnage telle une réponse à l’hégémonie de la première chaîne. Il s’agissait bien d’opposer frontalement, au personnage héros des shampoings et la ménagère de moins de cinquante ans, une offre jugée crédible par les spécialistes des besoins des (télé) spectateurs. Mauvaise pioche et si l’histoire nous fournit tant et tant d’exemples de précurseurs oubliés, je me vois, par une simple et modeste confraternité, de signaler à notre moustachu à pâles que la place est assurément prise.

Toute taquinerie mise à part, et cela est d’ores et déjà un fait, Nicolas Hulot aura fait sortir de la confidentialité, l’écologie politique. De par la seule menace qu’exerçait la possibilité de sa candidature aux dernières élections présidentielles, Nicolas Hulot sera parvenu à imposer le pacte écologique, la signature par les candidats d’engagements a minima et, enfin, le Grenelle de l’Environnement. Il semblerait que le candidat possible de 2012 assure le service après-vente, en étant avec une régularité certaine avec l’Elysée. Il reste donc à notre ami de la terre à choisir un nouveau partenaire.

Dominique Voynet, le hamburger en moins, un besoin irrépressible d’être aimée à l’identique
Il semblerait que le besoin d’être aimé soit une valeur partagée. A ce propos, (et j’assume la perfidie de la comparaison), étaient rediffusées dans la nuit de jeudi à vendredi, dans le cadre de l’émission Graffiti, des images de l’arrivée en 1997 des nouveaux membres du Gouvernement Jospin. Toute à sa joie de sa nomination ministérielle au titre de la gauche plurielle et revendiquant une certaine candeur, la nouvelle secrétaire d’Etat à l’Environnement, Dominique Voynet, nous vantait la qualité des repas Quick.

Cela me rappelle une délicieuse entrevue sur une île bretonne où elle avait (en off et en paréo) dézingué notre ministre d’Etat, Jean-Louis, évoquant ses frasques marocaines et ses diverses addictions, durant le mois d’août, et la singulière image de cette même néo-sénatrice avançant dans les travées de l’Hémicycle du Palais de Médicis, pour claquer une duale bise à ce même ministre, lors de l’ouverture des débats sénatoriaux consacrés à la loi sur les organismes génétiquement modifiés (OGM).

Il était heureux que, à cette même période, Marie-Christine Blandin et Jacques Muller, aient été présents. La nouvelle représentante de la mal bouffe à la belgo-française et néanmoins pas très mondaine (à la minute 1mn00) était, elle, toute accaparée par la campagne municipale de Montreuil. Cela étant, maire de Montreuil, sénatrice de Seine-Saint-Denis, Dominique Voynet aura réussi son parcours d’apparatchik à la vert. C’est un fait, elle incarne l’écologie politique à la française. Je ne suis pas certain qu’elle ait un réel besoin de s’acoquiner avec notre ami Yann, il reste donc à notre héros de ce jour à trouver un nouveau modèle.

La suite au prochain billet…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Lun 7 Sep - 11:00

Very Happy
rien à voir avec le RWC,
mais pour ceux qui comme moi apprécient les dériveurs et la planche à voile

http://www.ffvoile.net/equipedefrance/news/home.asp?cat=news&voir=1595

http://www.ffvoile.net/ffv/web/actualites/actus_detail.asp?ID=1589

http://www.ffvoile.net/equipedefrance/news/home.asp?cat=news&voir=1594

et faut faire confiance aux jeunes:

http://www.ffvoile.net/ffv/web/actualites/actus_detail.asp?ID=1592

bonne nav

Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Jeu 10 Sep - 10:05

Very Happy

Fondation N.HULOT pour la nature et l'homme

8 escales bretonnes pour Fleur de Lampaul depuis le début de l'été



Citation :
Vous avez été nombreux à rejoindre le village Cap Econav et à découvrir notre voilier ambassadeur : 2 000 visiteurs par escale en moyenne. De nombreuses thématiques autour de l'éconavigation ont pu être abordées en présences des acteurs et élus locaux. Des concertations réussies en somme !

Une prochaine escale à laquelle vous pouvez encore participer : sur l'île d'Oléron du 18 au 21 septembre (week-end de grande marée), la Fondation ira en partenariat avec IODDE à la rencontre des pêcheurs à pied pour les sensibiliser sur le fonctionnement du milieu et les informer sur la réglementation en vigueur

La pêche à pied
Citation :

• Privilégier l’usage des mains qui permettent de remuer délicatement les algues, les pierres et les animaux sans les blesser.

• Ne pas arracher les algues car cela compromet leur repousse.

• Ne pas laisser une pierre retournée

• Pour les aficionados de l’outil :
Certains sont à éviter : comme la pelle qui retourne une trop grande surface et détruit l’habitat et le rateau qui remue les fonds et dérange les animaux.

D’autres sont à utiliser avec précaution : le crochet ne doit pas être trop pointu, car il peut tuer accidentellement les animaux. Selon la maille de son filet, l’épuisette collecte sans distinction d’espèce et de taille, et enfin le couteau doit être utilisé avec un gant pour décoller les coquillages des rochers.

• Pour que la vie marine ne soit pas trop perturbée, il faut veiller à remettre les pierres déplacées à l’endroit initial et à reboucher les trous dans le sable.

• Respecter les tailles et le nombre d'espèces à prélever.
Quelques repères
Coque : 2,7 cm Crevette : 3 cm Coquille sans jacques : 10 cm et 10,2 en baie de Saint-Brieuc.
Moule : 4 cm Palourde : 4 cm Praire : 4 cm Ormeau : 9 cm (20 prises maximum)
Araignée 12 cm Etrille : 5 cm Tourteau : 14 cm

• Ne prélever que ce que nous sommes certains de consommer car la ressource se fait plus rare et elle est à partager entre tous.

• Expliquer aux enfants qu'il est plus amusant d'observer un animal dans son milieu naturel plutôt que de le laisser mourir dans un seau.

• Penser aux professionnels. Les écluses à poissons, les bouchots à moules et les parcs à huîtres sont des concessions. Ils appartiennent à des professionnels : toute pêche est interdite à l'intérieur de ces zones et dans un rayon de 25 mètres.

• S’informer sur la qualité des zones de pêche grâce aux panneaux d'affichage (près de ces zones) ou en contactant la DDASS1 ou la DRASS (Direction Départementale –ou Régionale- des Affaires Sanitaires et Sociales), autorités sanitaires qui ont en charge la surveillance du plancton, la recherche des toxines dans les mollusques et les interdictions de consommer ou de vendre les coquillages à certaines périodes.

• Respecter des règles d‘hygiène, car dès que la température ambiante s'élève, les micro-organismes se multiplient rapidement.

• Sur la plage, il faut mettre ses prises dans une glacière ou une panière et les consommer le jour-même, sans oublier de les laver soigneusement avant la cuisson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Dim 20 Sep - 3:56

Very Happy

En attendant le départ de la 1ère manche un peu de ......
Dietetique flower
La consommation de coquillages et de crustacés est souvent négligée et réservée qu’aux périodes de fêtes ! Or, ils présentent un réel intérêt nutritionnel : ils remplacent les viandes en apportant des protéines pour le renouvellement cellulaire. Ils sont source de nombreux minéraux qui participent au bien-être de notre corps et notamment de phosphore, bon pour la mémoire et riche en fer et en cuivre, ce qui lui confère des propriétés anti-anémiques. De même, la présence d’huile d’olive pour la cuisson renforce l’apport en acides gras insaturés trop souvent absent, au profit des graisses saturées responsables notamment de problèmes cardio-vasculaires ! Ainsi, cette recette contribue à nous maintenir en forme !





Mini-cocottes de coques et palourdes

Pour 6 Personne(s)
Temps de préparation : 15 min
Temps de cuisson : 25 min
Temps de repos :

Ingrédients
2 kilos de coques
3 kilos de palourdes
4 cives (ciboule)
1 citron
4 c. à soupe d’huile d’olive
30 cl de vin blanc sec
1 oignon
1 c. à soupe rase de gros sel
poivre du moulin

Préparation
Faites dégorger les palourdes et les coques 24 heures dans l’eau froide.

Epluchez l’oignon et les cives. Hachez l’oignon. Lavez le citron et coupez-le en rondelles fines.

Faites chauffer l’huile dans une grande cocotte. Faites-y revenir l’oignon sans coloration en remuant puis ajoutez les coquillages, les cives, les rondelles de citron et le gros sel. Donnez deux tours de poivre, versez le vin blanc. Couvrez et faites cuire 20 min en remuant de temps en temps avec une écumoire.

Servez dès la fin de la cuisson, directement dans les mini-cocottes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 58
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Dim 20 Sep - 3:57

Very Happy

En attendant le départ de la 1ère manche un peu de ......
Dietetique flower
La consommation de coquillages et de crustacés est souvent négligée et réservée qu’aux périodes de fêtes ! Or, ils présentent un réel intérêt nutritionnel : ils remplacent les viandes en apportant des protéines pour le renouvellement cellulaire. Ils sont source de nombreux minéraux qui participent au bien-être de notre corps et notamment de phosphore, bon pour la mémoire et riche en fer et en cuivre, ce qui lui confère des propriétés anti-anémiques. De même, la présence d’huile d’olive pour la cuisson renforce l’apport en acides gras insaturés trop souvent absent, au profit des graisses saturées responsables notamment de problèmes cardio-vasculaires ! Ainsi, cette recette contribue à nous maintenir en forme !






Mini-cocottes de coques et palourdes

Pour 6 Personne(s)
Temps de préparation : 15 min
Temps de cuisson : 25 min

Ingrédients
2 kilos de coques
3 kilos de palourdes
4 cives (ciboule)
1 citron
4 c. à soupe d’huile d’olive
30 cl de vin blanc sec
1 oignon
1 c. à soupe rase de gros sel
poivre du moulin

Préparation
Faites dégorger les palourdes et les coques 24 heures dans l’eau froide.

Epluchez l’oignon et les cives. Hachez l’oignon. Lavez le citron et coupez-le en rondelles fines.

Faites chauffer l’huile dans une grande cocotte. Faites-y revenir l’oignon sans coloration en remuant puis ajoutez les coquillages, les cives, les rondelles de citron et le gros sel. Donnez deux tours de poivre, versez le vin blanc. Couvrez et faites cuire 20 min en remuant de temps en temps avec une écumoire.

Servez dès la fin de la cuisson, directement dans les mini-cocottes.



Dernière édition par djodj le Lun 21 Sep - 10:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De tout et de rien   

Revenir en haut Aller en bas
 
De tout et de rien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tout savoir et rien payer !
» [Blabla] Le topic de tout et de rien
» electricité-tout est neuf rien ne s allume
» tout refais et rien ne marche
» La théorie, c'est quand on sait tout...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OceanVirtuel :: RWC-
Sauter vers: