OceanVirtuel

Le site des Régates Oceaniques Virtuelles
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 De tout et de rien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Jeu 3 Déc - 10:13

scratch

y'a quelqun qui connait ?

Black Pixel Project est un petit carré noir (50 x 50 px) qui s'installe sur votre écran et qui permet de faire des économies d'énergie :

http://eorezo.com/cgi-bin/download/index.cgi?c_software=blackpixel&i_campaign=59582&c_locale=fr


Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PasCarJoLuAx

avatar

Messages : 1519
Date d'inscription : 15/08/2007
Age : 48
Localisation : Bretagne - Romagné

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Jeu 3 Déc - 16:14

djodj a écrit:
scratch

y'a quelqun qui connait ?

Black Pixel Project est un petit carré noir (50 x 50 px) qui s'installe sur votre écran et qui permet de faire des économies d'énergie :

http://eorezo.com/cgi-bin/download/index.cgi?c_software=blackpixel&i_campaign=59582&c_locale=fr


Question
Greenpeace a écrit:
Black Pixel Project fonctionne seulement sur des écrans CRT (à tube) et Plasma.
Il y en a beaucoups des écrans commes cela ? Et puis leurs soft, il doit bien consomer du temps d'UC donc de l'énergie ?
Perso, je n'y crois pas trop.
Par contre éteindre son écran au bouts de 5 ou 10 mn d'inactivité... voir même de le couper à l'interupteur lors de l'inutilisation provisoir du PC c'est écolo.
flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pascarjoluax.mahe-bzh.fr
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Mar 8 Déc - 10:19

PasCarJoLuAx a écrit:
djodj a écrit:
scratch

y'a quelqun qui connait ?

Black Pixel Project est un petit carré noir (50 x 50 px) qui s'installe sur votre écran et qui permet de faire des économies d'énergie :

http://eorezo.com/cgi-bin/download/index.cgi?c_software=blackpixel&i_campaign=59582&c_locale=fr


Question
Greenpeace a écrit:
Black Pixel Project fonctionne seulement sur des écrans CRT (à tube) et Plasma.


Il y en a beaucoups des écrans commes cela ? Et puis leurs soft, il doit bien consomer du temps d'UC donc de l'énergie ?
Perso, je n'y crois pas trop.
Par contre éteindre son écran au bouts de 5 ou 10 mn d'inactivité... voir même de le couper à l'interupteur lors de l'inutilisation provisoir du PC c'est écolo.
flower

Ok y'a d'autres bonnes idées ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Mer 9 Déc - 9:45

Very Happy
Bonsoir à tous,

Je suis à la recherche de tous les mots, plutôt francophones, qui ont rapport à la cuisine sur un bateau
que cela soit recette, ustensile, lieu, etc ...

en tric-troc une recette d'entée pour les fêtes:


Fruits de mer au pistou maison, gnocchis ou ravioles

Les ingrédients Pour 2 personnes

1 demi-paquet de gnocchis (250 g)
250 g de moules ou de ravioles
2 verres de vin blanc sec
5 cl de crème
Parmesan râpé à volonté
Huile d’olive
Sel, poivre du moulin
1 oignon ou 2 échalottes

Le pistou : 20 cl
1 demi-gousse d’ail
25 g de parmesan râpé
15g de poudre d’amandes ou de pignons
15 cl d’huile d’olive
1 demi-bouquet de basilic
sel, poivre du moulin


Pistou :
Ecraser la 1/2 gousse d’ail, enlever le peau et le germe, mettre dans le mixeur, ajouter la de poudre d’amandes (ou mieux de pignons), le parmesan, le basilic l'huile d'olive, le sel et le poivre. Mixer et réserver.


Pour les gnocchis/ravioles et les moules :
Pour préparer la cuisson des gnocchis, porter à ébullition un grand volume d’eau salée avec un peu d’huile d’olive.

Pendant ce temps, couper grossièrement un oignon (ou échalottes) et faire revenir à feu vif dans une casserole avec un filet d’huile d’olive. Rincer les moules à l’eau froide et les mettre à cuire avec l’oignon après avoir préalablement baisser le feu. Remuer. Ajouter thym et laurier et les 2 verres de vin blanc. Couvrir.

Dans la casserole d’eau bouillante, plonger les 250g de gnocchis. Les séparer avec une fourchette. Surveiller la cuisson des moules. Lorsque les gnocchis remontent à la surface, ils sont cuits. Les égoutter et les passer à l’eau froide pour arrêter la cuisson. Lorsque les moules sont ouvertes, les récupérer dans un saladier en conservant un peu de jus de cuisson. Les décortiquer (garder quelques unes pour la déco du plat) Réserver.

Rallumer le feu (moyen) et dans une casserole, récupérer les gnocchis. Ajouter un peu de jus de cuisson des moules, 5cl de crème, les moules décortiquées. Remuer et ajouter le pistou. Rajouter un peu de jus de cuisson des moules si besoin pour détendre et mélanger. Dans une assiette creuse, déposer les gnocchis. Arroser de sauce. Saupoudrer de parmesan râpé.

Pour la décoration, une feuille ou deux de basilic et une moule dans sa 1/2 coquille.



PS: bonnes conditions sur un Marseille-Venise ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Sam 26 Déc - 9:08

Very Happy

Huiles essentielles
contre la gueule de bois !
Avec les fêtes viennent les excès : graisses et alcool sont toujours au rendez-vous et c’est bien entendu le foie et la tête qui trinquent ! Il est néanmoins possible de limiter les dégâts grâce aux huiles essentielles des lendemains de fête difficiles.

Mal au crâne ou mal aux cheveux ?
L’excès de boissons alcoolisées cause la plupart du temps des douleurs crâniennes assez insupportables dès le lendemain au réveil. La raison est simple : l’alcool en s’éliminant dans l’organisme produit une substance toxique." Les toxines en questions entraînent nausées et maux de tête.

Quelles huiles essentielles contre le mal de tête ?La grande alliée contre les céphalées est l’huile essentielle de menthe poivrée (mentha piperita). Une à deux gouttes prises sur un sucre ou sur un comprimé neutre apaise la tête et facilite par ailleurs la digestion.

Pour compléter la prise en charge de votre gueule de bois, pensez à boire beaucoup d’eau (ou tisanes pour se réhydrater), à manger léger et à vous aérer en marchant.

Le foie surchargé ?
Après les fêtes, aidez aussi votre foie à surmonter les excès et pensez à drainer cet organe majeur avec des l’huile essentielle de citron zeste ou de romarin à verbénone.

Le romarin à verbénone a un profil biochimique bien particulier et est réputé pour son action bénéfique sur la sphère hépatique.
On peut prendre deux gouttes de romarin ou de citron par jour sur un sucre, dans une cuillère de miel ou d’huile d’olive.

Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Mer 30 Déc - 14:20

Very Happy
santa


Un peu d'ambiance ...

Record du monde de vitesse en bateau à voile ?
qui, quand, où, dans quelles conditions ?
sur une, deux, trois coque(s) ?
sur foils ?
et si en plus,
planche à voile, dériveur, kitesurf, etc ... enfin sports nautiques à traction ...naturelle
j'attends toutes vos réponses


scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Mer 6 Jan - 10:19

scratch

Citation :

high-tech Nicolas Sarkozy va être équipé d'un téléphone portable ultra-sécurisé
Il va enfin pouvoir communiquer en mode «Secret Défense»...


Fini le HTC, bienvenue au «Teorem». A l'occasion de ses voeux aux forces économiques, Nicolas Sarkozy s'est rendu ce mercredi à Cholet pour visiter une usine de la société d'électronique Thales, où est fabriqué son futur téléphone portable, livré cette année.

Protection des communications

Le «téléphone cryptographique pour réseau étatique et militaire» (Teorem) est doté d'un terminal secret défense qui crypte les communications et qui évite ainsi à ses utilisateurs de pouvoir être écoutés par des individus mal intentionnés.

C'est d'ailleurs pour cette raison que le Secrétariat général de la défense nationale (SGDN) avait recommandé à Nicolas Sarkozy de se séparer de son BlackBerry dès son entrée à l'Elysée, la sécurité du smartphone n'étant pas garantie car ses serveurs se trouvent à l'étranger. RTL précise qu'«en cas de perte ou de vol, le Teorem est déconnecté du réseau», pour encore plus de sécurité.

Le chef de l'Etat sera ainsi en possession du «premier téléphone combinant à la fois un très haut niveau de sécurité et un grand confort d'utilisation» selon Thales. Confortable certes, mais pas très design. Le Teorem ressemble au plus basique des téléphones portables à clapet, avec un écran minuscule. On doute que Nicolas Sarkozy puisse recevoir des MMS ou jouer à des jeux plus évolués que le bon vieux «snake» de Nokia.

14.000 exemplaires commandés

Le chef de l'Etat ne sera pas le seul à être équipé de ce portable ultra-sécurisé puisque 14.000 exemplaires du Teorem, dont le prix reste confidentiel, ont été commandés en mars dernier pour des représentants de ministères et des états-majors militaires.

N'espérez donc pas vous en procurer un pour jouer à l'agent secret, le Teorem «est spécialement conçu» pour ces instances et ne sera pas commercialisé pour le public.

Corentin Chauvel

geek


Dernière édition par djodj le Mer 6 Jan - 10:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Mer 6 Jan - 10:44

cheers Basketball sunny

Citation :
Terre 05/01/2010 à 00h00
Le Bénin, modèle du bio africain
Depuis 1985, le Centre Songhaï forme des agriculteurs à l’économie durable. Un succès qui s’exporte.

Par DELPHINE BOUSQUET envoyée spéciale à Porto-Novo (Bénin)

«La meilleure manière de combattre la pauvreté, c’est de rendre les pauvres producteurs.» Dans son bureau aux étagères chargées de livres, le père Godfrey Nzamujo résume son credo avec un français impeccable. Ce prêtre dominicain, d’origine nigériane et de passeport américain, est arrivé au Bénin en 1985 pour créer un modèle agricole alternatif : le Centre Songhaï. «Je voulais construire une économie durable qui convienne à l’Afrique, une économie basée sur la nature, raconte-t-il. Pour cela, il fallait amorcer de nouvelles forces, développer le capital humain et la technologie.» Le gouvernement marxiste-léniniste de l’époque lui alloue un hectare de terres à Porto-Novo, la capitale. Vingt-quatre ans plus tard, Songhaï s’étend sur 17 hectares.

Le centre regroupe une immense exploitation bio (agriculture, élevage et pisciculture), des sites de transformation de la production et une école. Une initiative modèle. Promu «centre d’excellence pour l’agriculture» par les Nations unies, le modèle Songhaï va être reproduit dans douze pays africains (1). Parce qu’il s’efforce de donner les moyens techniques aux paysans de renforcer leur sécurité alimentaire. Et développe un savoir-faire local qui vise à l’autonomie, évitant l’érosion des terres ou l’utilisation d’engrais.

«énergie». Le lieu a des allures de fourmilière. Près de 400 employés s’y bousculent, autant d’étudiants venus se former à l’agriculture durable. Car, dans cette ferme-école, on applique un principe simple : rien ne se perd, tout se transforme. Nzamujo résume le principe ainsi : «Dans la nature, il n’y a pas de perte, le végétal nourrit l’animal qui nourrit le végétal. C’est efficace. En Afrique, on est mieux placés pour reproduire ce cycle car la nature fonctionne douze mois sur douze. Elle nous bombarde d’énergie.» L’élève-agriculteur consacre, lui, son énergie à un autre cycle. Produire, transformer et commercialiser. Fabriquer ses machines en recyclant des métaux ou récupérer les déchets agricoles. Jusqu’aux déjections animales.

Ainsi, certaines volailles sont élevées dans des abris sur pilotis pour récolter plus facilement les fientes sous le plancher. Entassés sous de grandes branches de palmiers, ces déchets servent à la fabrication du compost utilisé pour les cultures maison, ou revendu par sacs de 50 kilos. Les eaux usées sont recyclées en passant dans des bassins communicants couverts de jacinthes, une plante qui purifie l’eau. Des canaux acheminent ensuite l’eau propre dans l’étang où sont élevés des milliers de poissons, nourris avec des résidus agricoles. Après, les jacinthes sont ramassées. Mélangées à des excréments d’animaux, elles se décomposent et donnent du biogaz utilisé pour les fours. Il y a aussi quelques panneaux solaires. Importés. Donc chers.

Mais les rendements sont en plein boom. Songhaï produit par exemple six tonnes de riz par hectare trois fois par an, contre moins d’une tonne par hectare une fois par an à ses débuts. Les prix, compétitifs, sont obtenus avec des installations d’une simplicité déconcertante. Le père Nzamujo, docteur en électronique, en microbiologie et en sciences de développement, a conçu lui-même la plupart des outils et des machines. Les pièces sont fondues et fabriquées sur place avec des débris métalliques. «Il faut que les producteurs aient accès aux moyens de production. Cette technologie doit être simple, réfléchie, peu coûteuse. Pas besoin de l’importer, on fait avec ce qu’on a.»



recette. Sur une des allées en terre, Tony, un solide Nigérian, pousse une brouette remplie de sciure. Après deux ans et demi de formation pour un coût modique, il rentrera bientôt chez lui, au Nigeria. «Je suis l’aîné, j’ai donc hérité des terres familiales. Je vais créer une ferme. Avec ce que j’ai appris ici, je n’ai pas besoin de gros moyens.» Grâce à un système de crédits, l’école soutient l’installation de ses élèves devenus des entrepreneurs agricoles. En partie subventionné par des bailleurs internationaux, Songhaï cultive son indépendance et génère un bénéfice d’un million de dollars (700 000 euros). Mais réinvestis pour développer les capacités du centre et mieux s’émanciper de l’assistanat.

Le gouvernement béninois l’a compris et veut s’appuyer sur cet exemple pour freiner l’exode rural. Il va aussi donner 6 hectares supplémentaires pour l’extension du site de Porto-Novo. C’est là que sera implanté le futur centre régional. Il pourra accueillir jusqu’à 1 000 personnes, tous ces voisins africains qui viendront voir, apprendre pour adapter la recette Songhaï à leur milieu et à leur climat. Recette miracle ? Plutôt symbole d’une émancipation loin des modèles de copié-collé importés des pays du Nord. De la créativité et du système D. «Dans chaque pays, ça va demander de l’engagement et de la volonté politique dans un contexte de ressources limitées», dit Erick Abiassi, du Programme des Nations unies pour le développement, à Cotonou. Le père Nzamujo le sait bien. Il a résumé son expérience dans un livre, Quand l’Afrique relève la tête (2), mais reste modeste : «Il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour aboutir à la création d’une nouvelle société africaine.»

(1) Nigeria, Togo, Burkina, Ghana, Côte-d’Ivoire, Guinée, Liberia, Sierra Leone, Gabon, Zambie, Malawi, et Kenya. (2) Ed. du Cerf, 2002, 14,40 euros.
king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Ven 29 Jan - 14:44

Very Happy
savoir et comprendre

J'sais pas pour vous mais ce qui suit me parle,
de la FFV:

Citation :

Nos valeurs
La voile est un sport sain qui véhicule bon nombre de valeurs.
C'est un sport convivial, en contact avec la nature et qui, par sa diversité de supports, convient à tous les ages et tous les gabarits.
Respect de l'environnement, respect de l'autre et accessibilité pour tous sont nos valeurs maîtresses.
En voile, ce n'est pas la seule compétence physique qui compte mais aussi la connaissance du milieu et de l'équipier.

ça me parle et ça me plait
et toi?


Cool

http://www.ffvoile.net/ffv/web/communaute/apprendre.asp?smenu=3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Mer 3 Mar - 10:33

Very Happy

Citation :


LUNDI 01 MARS 2010 - 14H45
Le Maxi Banque Populaire V reporte sa tentative de Trophée Jules Verne à l’automne 2010

Malgré une période d'attente et d'étude des opportunités de départ entamée dès la mi-novembre 2009, Pascal Bidégorry et ses hommes n'ont pu trouver le créneau nécessaire à leur tentative de record dans le Trophée Jules Verne. Dans ces circonstances, le Team Banque Populaire décide aujourd'hui de remettre à l'automne prochain son rendez-vous avec le tour du monde en équipage.

Il est parfois des décisions qui ne sont pas faciles à prendre mais qui s’imposent. Après avoir scruté sans relâche les évolutions météorologiques dans la perspective d'un départ sur le Trophée Jules Verne, aucune fenêtre satisfaisante ne s'est présentée. En effet, si certaines ouvertures ont été constatées et envisagées avec sérieux pendant un temps, ces dernières ont systématiquement connu des dégradations jugées rédhibitoires par Pascal Bidégorry et ses hommes. Ronan Lucas, directeur du Team, revient sur cette décision : "La déception est immense même si ce n’est que partie remise. Jusqu’à mi-décembre nous étions assez exigeants, et nous cherchions une fenêtre qui nous amenait au moins à égalité avec le temps d’Orange 2 au Cap de Bonne Espérance. Nous avions trois mois devant nous et il était normal d’espérer avoir mieux en termes de conditions météo et de mettre toutes les chances de notre côté pour terminer le tour d’une part mais aussi pour réaliser une performance sportive d’autre part. Ensuite nous avons surveillé la moindre opportunité, même sur une fenêtre moyenne, tant nous avions envie de partir, mais aucun créneau ne s’est présenté, sauf des scénarii « casse bateau », et ça il en était hors de question. Nous n’avons pas voulu partir ni dans un esprit « on y va, on verra bien », ni avec des fenêtres « quitte ou double ». Le fait de s’élancer avec une fenêtre pouvant se fermer prématurément dans l’atlantique était risqué, car une fois partis il aurait été impossible de saisir une éventuelle fenêtre moyenne à favorable après.

Nous avons la responsabilité de ce projet et nous ne voulons pas le mettre en péril. Ce qui est difficile, c’est que nous étions tous convaincus que nous aurions l’opportunité de partir même avec une fenêtre moyenne, mais que rien de tel ne s'est présenté depuis le 15 décembre. Le bateau a été mis à l’eau il y a un an et demi, le projet est encore très jeune et nous avons la chance d’avoir du temps devant nous et d’être en campagne de records jusqu’en 2012".


Sans regret vis à vis de la météo

Le sens des responsabilités l'emporte donc aujourd'hui. Il faut laisser le temps au temps comme tient à le rappeler Pascal Bidégorry : "Notre projet est encore neuf, nous repartirons cette année et au plus tôt. Nous avons un programme à respecter, nous avions prévu de longue date une campagne de Relations Publiques en Méditerranée. Nous sommes allés jusqu’au bout du bout en terme d’échéance. Le seul regret que j’ai est que nous n’avons pas passé l’hiver sur l’eau et c’était évidemment le but de tout le travail qui a été fourni par toute l’équipe en amont. Nous allons continuer à travailler en préparant au mieux notre départ dans quelques mois avec d’autant plus de détermination".

Un hiver hors du commun : l’analyse météo de Marcel van Triest, routeur du Maxi Banque Populaire V

Rarement les éléments s'étaient autant mis en travers de la route d'un équipage et pour Marcel van Triest, routeur du Maxi Banque Populaire, le caractère "hors du commun" de la conjoncture de cet hiver 2009-10 ne fait aucun doute : " Nous avons eu un hiver exceptionnel dans le bassin Atlantique. Pour ce qui est du mois de Janvier, il faut remonter à 1985 pour trouver des situations similaires et aller encore plus loin pour ce qui concerne les conditions rencontrées au mois de décembre.
Cela s'est traduit par des conditions très pluvieuses et ventées dans le sud de l’Europe comme l’ont démontré les intempéries et les inondations observées par exemple aux Canaries, à Madère et en Espagne, mais cela s’est manifesté aussi par un hiver froid et neigeux dans des régions qui n’en ont pas l’habitude ; l’Angleterre, le sud des États-Unis etc.

Un des symptômes de cet hiver est une trajectoire très sud des dépressions attendues d’habitude sur les îles Britanniques. Cet hiver, elles sont arrivées plutôt par Les Açores et Madère pour continuer leur chemin en Méditerranée Par conséquent, le fameux Anticyclone des Açores n’a jamais pu s'installer de façon durable et les Alizés qui en dépendent ont été faibles et irréguliers. Cette situation a persisté tout l’hiver. Ils n’étaient pas que faibles, ils étaient aussi difficiles à atteindre. La plupart des situations « trous de souris » que nous avons vues nous contraignaient à contourner des dépressions au large du Portugal et des Canaries pour atteindre ces fameux Alizés.

Le résultat de ces phénomènes fait que nous n’avons jamais eu de fenêtre proposant des conditions régulières et intéressantes plus longues qu’un « trou de souris ». L'incertitude a toujours plané jusqu'au dernier moment.

Pour le stand by, comme nous ne pouvons prévoir la météo au mieux que sur les premiers huit à dix jours de tentative, notre philosophie était de pouvoir "dégolfer" dans des conditions maniables, arriver à la hauteur des Canaries rapidement, faire une transition dans les Alizés qui ne soit pas trop pénible. Ensuite, il aurait fallu avoir des Alizés assez forts et/ou avec assez de droite pour atteindre le Pot au Noir suffisamment à l'Ouest et enfin trouver un anticyclone de Sainte-Hélène qui n'impose pas trop de détours. Sachant que nous aurions été dans l’incertitude sur les 80% restants du parcours, notre philosophie était d’arriver à Cape Town avec un avantage sur Orange 2 et nous n’avons pas eu de schéma correspondant à cela. Ajoutons la présence de glaces très au Nord cette année et nous ne pouvions nous permettre d'arriver dans les mers australes sans la possibilité de faire une route suffisamment longue pour éviter ces dangers. Orange 2 n’avait pas eu cette même contrainte à l’époque, et avait pu faire une route plus courte.

Quant à aujourd’hui, partir par exemple après le 15 mars, signifie que nous passerions (si tout va bien) le Cap Horn fin avril. Pour donner un équivalent, en termes de latitude, cela correspondrait, dans notre hémisphère, à une navigation en Écosse à la fin du mois d'octobre… Soit cela se conjugue bien si l’été se prolonge un peu, mais cela peut aussi très mal se passer et être dangereux car tout devient plus rude dans le Sud et au Cap Horn il n’y pas moyen de prendre l’itinéraire B. Quelque part, il faut savoir poser des limites et ne pas se mettre en péril".



Une chose est sûre, à l'automne prochain, c'est avec une envie et une motivation décuplées que Pascal Bidégorry et ses hommes retourneront à l'assaut du Trophée Jules Verne. En attendant, ils auront à coeur de poursuivre leur entraînement, car qu'on se le dise, le départ sur cette belle aventure n'est que partie remise...

Ben nous aussi on attendra

Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PasCarJoLuAx

avatar

Messages : 1519
Date d'inscription : 15/08/2007
Age : 48
Localisation : Bretagne - Romagné

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Mer 3 Mar - 13:48

Et puis hier on ne pouvait plus se connecter alors j'ai renoncé aussi. lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pascarjoluax.mahe-bzh.fr
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Jeu 4 Mar - 9:58

scratch
savoir et comprendre

le lithium, l'or gris de la Bolivie !

http://videos.tf1.fr/jt-20h/lithium-l-or-gris-de-la-bolivie-5757064.html

Mais aussi:Les zombies ont le droit de manifester aux Etats-Unis

Une cour d'appel fédérale américaine a donné tort à des policiers qui avaient arrêté en 2006 un groupe grimé en mort-vivants pour protester contre les ravages de la société de consommation.
Ils vont sans doute pousser des hurlements et autres cris démoniaques pour se féliciter de la décision. Les zombies ont droit à la liberté d'expression, a estimé une cour d'appel fédérale américaine, donnant tort à des policiers qui avaient arrêté en 2006 un groupe grimé en mort-vivants pour protester contre les ravages de la société de consommation. La cour d'appel de Saint-Louis, dans le Missouri, a estimé à deux juges contre un qu'il n'existait pas "de raison suffisante" pour arrêter les zombies.

A l'origine de l'affaire, sept personnes s'étaient donné rendez-vous dans le centre-ville de Minneapolis, dans le Minnesota, à l'occasion d'un festival, marchant de manière raide et hésitante, leurs visages recouverts de poudre blanche, de fausses rivières de sang dessinées sur les joues et les yeux cernés de couleur noire.

"Ramenez votre cerveau par ici"

"Leur idée était de protester contre la nature abrutissante de la société de consommation en déambulant dans les rues habillés en zombies", explique la cour d'appel dans sa décision. Avec un Ipod, un ampli et un haut-parleur, visibles dans leurs sacs, ils diffusaient de la musique entrecoupée de messages tels que "ramenez votre cerveau par ici" ou "nettoyage de cerveau au bâtiment 5".

Ils ont tous fini au poste, puis ont passé deux nuits en prison, au départ pour un contrôle d'identité, puis pour "atteinte à l'ordre publique" et enfin parce que le contenu de leurs sacs "représentait un simulacre d'armes de destruction massive".

Mais pour la cour d'appel, les zombies n'exerçaient que leur liberté d'expression de manière "artistique et symbolique" compréhensible par tous. "Une personne raisonnable ne penserait pas qu'il existe de raison suffisante en vertu de la loi du Minnesota pour arrêter pour 'atteinte à l'ordre public' un groupe pacifique, parce qu'il joue de la musique, diffuse des messages, habillé en zombies", a-t-elle statué.

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Mar 9 Mar - 9:25

Very Happy

Marc Guillemot, skipper de Safran, Champion du Monde IMOCA 2009

Le classement IMOCA 2009 consacre enfin ce Champion dont les qualités humaines ne sont plus à démontrer mais à qui une grande victoire dans une classique manquait depuis longtemps. C’est chose faite et bien faite, puisqu’outre la victoire dans la Transat Jacques Vabre, Marc Guillemot (Safran) décroche de surcroit le titre de Champion du Monde couronnant une saison exceptionnelle.
Classement IMOCA 2009
1 Marc Guillemot (Safran) 362 pts
2 Michel Desjoyeaux (Foncia) 357 pts
3 Armel Le Cléac’h (Britair) 338 pts
4 Sam Davies (Artemis II) 321 pts
5 Vincent Riou (PRB) 304 pts
6 Dee Caffari (Aviva) 295 pts
7 Arnaud Boissières (Akena Vérandas) 292 pts
8 Brian Thompson (Brian Thomson Racing) 281 pts
9 Steve White (Spirit of Weymouth) 250 pts
10 Richard Wilson (Great American III) 220 pts


Citation :
Marc Guillemot, meilleur régatier français 2009

Le CNI, Classement National Individuel de la Fédération Française de Voile, a désigné Marc Guillemot meilleur régatier français 2009.

Encore une distinction pour le skipper de Safran qui récolte les fruits de sa superbe année 2009, marquée par sa victoire dans la Transat Jaques Vabre et sa troisième place dans le Vendée Globe 2008-2009.

Après avoir été promu Chevalier de l’Ordre National du Mérite et nommé Champion du Monde IMOCA, c’est au tour de la Fédération Française de Voile de mettre à l’honneur Marc Guillemot. Dans le Classement National Individuel (CNI), le skipper de Safran devance aux points Michel Desjoyeaux, 2e, et la spécialiste du Laser Radial, Sophie de Turckheim. Les 4e et 5e sont Armel Le Cléac’h et Erwan Le Roux.

Enfin, le marin de Saint-Philibert s’est vu décerner un prix spécial par le jury du « Morbihannais de l’année 2009 », organisé par le quotidien régional Ouest–France.

cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Jeu 18 Mar - 11:15

cyclops
qqs news de la fondation N.Hulot
Citation :
Cher ami‚ chère amie de la Fondation‚

Je tiens à vous remercier très sincèrement pour votre soutien à la Fondation en 2009.
Grâce à vous‚ grâce à votre soutien, nous avons pu, en 2009, obtenir des résultats concrets pour la sauvegarde de l'environnement par exemple sur les sujets suivants :

Grenelle de la Mer : participation active aux négociations qui ont permis notamment d'obtenir 10% d'aires marines protégées dès 2012, avec un objectif à 20% en 2020.

Alimentation durable et solidaire : édition d'un "Guide pour une Restauration Collective Responsable" pour convaincre et accompagner les collectivités territoriales et les entreprises afin que les 8 millions de repas collectifs servis chaque jour soient désormais issus d'une agriculture plus respectueuse des écosystèmes‚ des consommateurs et des hommes qui en vivent.

Soutien aux associations locales : en France et dans les pays du Sud, la Fondation a soutenu en 2009 130 projets locaux allant d'initiatives scolaires à des projets de grande envergure grâce à un budget de 273 000 €.

Climat-Energie : Copenhague, ce grand rendez-vous manqué de décembre 2009 a cependant abouti sur des points positifs : l'adoption de l'objectif de 2ºC au niveau international, l'émergence des questions de solidarité‚ la présence des 120 Chefs d'Etats‚ la reconnaissance de la nécessité de trouver des sources de financements innovantes‚ et la formidable mobilisation des citoyens. Tout cela nous rend plus forts pour les rendez-vous de 2010 à Bonn et Mexico.
2010 est l'année des 20 ans de la Fondation. Vingt années au cours desquelles avec vous, nous avons contribué à faire avancer la prise de conscience des grands enjeux écologiques. Le Défi pour la Terre, le Pacte écologique, le Grenelle de l'Environnement ont déjà eu une influence décisive sur les changements de comportements des politiques, des entreprises et des citoyens.

2010 est également l'année mondiale de la biodiversité. Nous allons contribuer à faire mieux comprendre l'impérieuse nécessité de stopper l'érosion accélérée de la biodiversité. La disparition des espèces, des milieux et des écosystèmes ne peut plus durer au rythme actuel, car avec elle disparaît la capacité d'aborder le futur dans de bonnes conditions. Notre futur, mais aussi l'avenir de tous les milieux vivants d'aujourd'hui et celui des générations à venir. La biodiversité c'est tout simplement la condition première de la vie.
En 2010, nous comptons plus que jamais sur votre fidélité pour faire avancer nos actions de sensibilisation‚ de mobilisation et de lobbying d'intérêt général.

Nous poursuivons nos programmes thématiques :
ALIMENTATION DURABLE ET SOLIDAIRE afin de faire émerger des modes de production et de consommation alimentaires durables et solidaires.
BIODIVERSITE afin d'intégrer la préservation de la biodiversité dans notre économie et nos territoires pour préserver et partager les ressources de la planète.
CLIMAT-ECONOMIE D'ENERGIE afin d'accompagner la transition énergétique et les changements de comportements dans le but de diviser par 4 nos émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2050.
GESTION DURABLE DU LITTORAL ET DES MILIEUX MARINS afin d'impulser de nouveaux modèles reposant sur une gestion et une utilisation équilibrées de la mer et du littoral par les différents acteurs.
Au-delà de ces programmes, nous continuons notre soutien direct et financier d'une centaine de projets exemplaires de terrain en France et à l'international.
Grâce à votre soutien , les équipes de la Fondation et les experts qui les entourent pourront continuer leurs nombreuses missions pour faire avancer les enjeux environnementaux et nous offrir un avenir commun.
Merci de votre générosité.
Amicalement,
N.H

Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Mar 23 Mar - 15:17

scratch
savoir et comprendre

Douarnenez, 1993.
Baisers salés, chansons, lutte des Penn sardines, communisme et drapeau rouge...
Camille, Lisette et Joséphine, filles, femmes ou mères de marins, racontent une vie d’attente et de lutte.
Un reportage de Zoé Varier


http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1887

Rolling Eyes

(le 4ème reportage sur ta droite)

pirat

"la mer et les filles, on sait jamais qu'est ce quelles vont faire"

flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Dim 4 Avr - 5:09

Very Happy



Ben y'avait longtemps que j'n'avais pas laché une petite recette de cuisine, alors voilà:



Cocottes de coques et palourdes


Pour 6 Personnes

Ingrédients

2 kilos de coques
3 kilos de palourdes
4 cives
1 citron
4 c. à soupe d’huile d’olive
30 cl de vin blanc sec
1 oignon
1 c. à soupe rase de gros sel
poivre du moulin

Préparation

Faites dégorger les palourdes et les coques 24 heures dans l’eau froide.

Epluchez l’oignon et les cives. Hachez l’oignon. Lavez le citron et coupez-le en rondelles fines.

Faites chauffer l’huile dans une grande cocotte. Faites-y revenir l’oignon sans coloration en remuant puis ajoutez les coquillages, les cives, les rondelles de citron et le gros sel. Donnez deux tours de poivre, versez le vin blanc. Couvrez et faites cuire 20 min en remuant de temps en temps avec une écumoire.

Servez dès la fin de la cuisson.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Mar 13 Avr - 5:50

cyclops
Savoir et comprendre
alors là accrochez vous !!!
scratch
Quel est le point commun entre une tige de rhubarbe, une poutre en béton précontraint et les vitres de la pyramide du Louvre ? Comment distinguer une mousse d’une émulsion ? La fibre de l’Agave americana pourrait-elle remplacer le coton ? Quel est le secret du glacis des Primitifs flamands ? Derrière ces questions disparates se cache un principe fondateur de la science, celui de l’universalité de la matière et de ses propriétés.
Mêlant physique, chimie, biologie et géologie, ce livre (Matière et matériaux) propose un passionnant voyage dans toutes les échelles de la matière, depuis la molécule unique jusqu’aux nuages interstellaires. Une évidence s’impose, au-delà de la beauté des phénomènes qui régissent l’agencement de la matière : cette dernière n’est pas inféconde. Les êtres vivants, et notamment l’homme, ont façonné la matière pour leur usage, la transformant en matériau pour se déplacer, se nourrir, bâtir, se vêtir, voire s’embellir et créer des œuvres d’art. Ces six fonctions sont au cœur de cet ouvrage ambitieux, sans formalisme et largement illustré.

Étienne Guyon est physicien, chercheur à l’École supérieure de physique et chimie (ESPCI, Paris). Il est l’auteur de Ce que disent les fluides (Belin, 2005) avec J.-P. Hulin et L. Petit.
Alice Pedregosa est physicienne, chargée de mission à l’Académie des sciences.
Roland Poss est ingénieur agronome, directeur de recherche honoraire à l’Institut de recherche pour le développement (IRD).
Dominique Rojat est biologiste, doyen de l’Inspection générale des sciences de la vie et de la Terre.
Béatrice Salviat est biologiste, chargée de mission à l’Académie des sciences.
Jean-Claude Tolédano est physicien, ancien professeur à l’École polytechnique.
Bernard Valeur est physico-chimiste, professeur émérite au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM, Paris). Il a en particulier publié Lumière et luminescence (Belin, 2005) et Sons et lumière (Belin, 2008).
Thomas Widemann est astrophysicien à l’Observatoire de Paris.


study scratch study scratch study scratch study
elephant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fomalhaut

avatar

Messages : 1392
Date d'inscription : 09/11/2007
Localisation : Ales

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Mar 13 Avr - 9:53

Ah ! Intéressant Djodj ......

Moi, je vous propose une autre lecture (en 2 Tomes) plutôt historique, somptueuse, et époustouflante.
Accrochez-vous aussi ! Laughing

C'est :
MARCO POLO - Les voyages interdits.

Marco Polo sur son lit de mort, pressé par ses amis de confesser ses mensonges et affabulations, les envoya tous royalement au diable et s'écria : je ne vous ai pas dit la moitié de ce que j'ai vu et fait !

Tome 1 : Vers l'Orient (1271-1275)

Des bas fonds de Venise à la Chine de Kubulaï Khan, de la sensualité de Bagdad aux milles dangers de la route de la soie, Marco Polo révèle la "face cachée" de ses aventures, dans un récit picaresque, truculent et parfois terrifiant.
Cet insatiable curieux, collectionneur de coutumes et d'expériences extrêmes, raconte enfin tout ce qu'il n'aurait pas dévoilé de crainte de heurter les sensibilités de son temps...et du notre !

Tome2 : A la cour du grand Khan (1275-1295)

En 1275, après 4 années d'un voyage mouvementé, Marco Polo arrive à Khanbalik (Pékin). Il y découvre les raffinements et les cruautés de la cour du grand khan Kubulaï, khan de tout les khans de la horde Mongole, qui, impressionné par l'habilité du Vénitien, lui confie de délicates et dangereuses missions.
Tour à tour espion, ambassadeur et même collecteur d'impôt, Marco Polo complète sa collection de coutumes et d'expériences extrêmes, à travers la Chine, le Tibet, l'Inde...jusqu'a son retour à Venise.
Il meurt le 20 Septembre 1319, an 4017 du calendrier Han, année de la Chèvre.

Auteur : Gary Jennings.
"Les voyages interdits" présentent une source quasi inédite sur l'histoire de l'Extrême Orient, enrichie de connaissances géographiques et culturelles dignes d'un anthropologue, tout en posant un regard libertin et impertinent sur le tabous de l'Occident.

Gary Jennings a littéralement arpenté le monde sur les traces exactes de Marco Polo pour écrire ces tomes.

Kubulaï, le grand Khan, ne souhaitait pas "bon vent", mais
"un bon cheval et une plaine ouverte pour toi..."
Je vous les souhaite aussi pour cette passionnante lecture !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Jeu 22 Avr - 0:10

Very Happy
Merci bien pour l'info
comme d'hab tout le monde peut profiter de ce post pour passer une info
à ce propos en voiçi une de 20'


Citation :
high-tech
L'holocubtile joue à touche-touche avec la 3D

En touchant un cube multitouch, il est possible d'interagir avec un objet scanné./ ANAELB / IMMERSION
INNOVATION - Une société française a créé un dispositif qui permet de manipuler des objets virtuels...

Jouer avec l'exemplaire unique d'une très ancienne statuette égyptienne ou tourner dans tous les sens sa future voiture avant de l'acheter… Il devient possible de prendre à pleines mains les trésors du passé comme du futur grâce à l'HoloCubtile. Créé par la société bordelaise Immersion, ce drôle de dispositif est unique en son genre.

Il est composé d'un cube tactile dont cinq faces sont multitouch. Où que l'on place les doigts, une interaction se produit. Un peu comme si l'on avait assemblé entre eux cinq écrans d'iPhone. Couplé au cube, un écran miroir dans lequel l'utilisateur se voit, touchant virtuellement toutes sortes d'objets préalablement scannés. Bluffant: ceux-ci apparaissent sous forme d'images holographiques, comme s'ils se trouvaient entre ses mains.



Une manipulation très naturelle



«On peut zoomer, manipuler, voir les détails d'un objet minuscule. Ou énorme!», précise Christophe Chartier, président d'Immersion. Nous avons pu essayer l'HoloCubtile au dernier salon Laval Virtual, début avril: l'effet est saisissant. Alliant le toucher et la vision, le procédé va beaucoup plus loin que toutes les applications de réalité augmentée connues.

Les manipulations, aussi virtuelles soient-elles, se révèlent extrêmement fluides, comme naturelles. «Nous améliorons les algorithmes pour le maniement des objets, mais la phase commerciale du produit démarre», explique Christophe Chartier. Lequel table sur cinq à dix HoloCubtile installés d'ici à fin 2010. Un bon début lorsqu'on sait que l'objet est facturé 50.000 € hors taxes.


Immersion ne compte pas s'arrêter là. Concessions automobiles où l'on pourrait personnaliser son futur véhicule, vente de meubles dans des showrooms… pour Christophe Chartier, «le marché est large, c'est celui de la 3D». Mais pour l'heure, pas encore question d'imaginer l'HoloCubtile dans l'univers du jeu vidéo. «Nous n'ambitionnons pas d'aller chez tout le monde. Nous som­mes une PME, pas Nintendo.»

Christophe Séfrin
Une version 2D

La première génération de l'HoloCubtile s'appelle Cubtile. Comme son nom l'indique, il ne crée pas d'images holographiques, se contentant de projeter des images 3D sur un écran 2D. Il est aussi cinq fois moins cher. Un Cubtile est installé depuis un mois à Cap Sciences, à Bordeaux, face à la Garonne. Du bout des doigts, le visiteur dirige à 360° une caméra surplombant le fleuve et visualise en surimposition sur un écran les images du futur pont Bacalan-Bastide.


J'imagine que ça doit pouvoir s'adapter pour les voiliers, les avions, etc....

Savoir et Comprendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Dim 25 Avr - 4:41

Very Happy

Quand on aime on partage
çi-dessous un site très interessant pour voyager à la voile off course!!


http://www.stw.fr/index.cfm

bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Sam 1 Mai - 10:08

Very Happy

Ben tiens en voilà un pour les marins qui ont des enfants en bas age

http://www.toupty.com/

study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Jeu 1 Juil - 2:43

Embarassed
2 mois sans une petite recette c'est trop!!
je m'en vais donc réparer cet oubli

cheers

Papillotes de saumon aux endives et aux coques

Ingrédients
• 4 escalopes de saumon
• 6 endives
• 500 g de coques
• 1 citron vert
• 1 c. à soupe d'huile d'olive
• aneth
• sel, poivre

Préparation


Faites dégorger les coques 1 heure dans de l'eau fraîche pour qu'elles rendent leur sable. Égouttez-les, faites-les s'ouvrir à feu vif dans un faitout. Rincez-les ensuite sous un filet d'eau froide et décoquillez-les.
Coupez les endives en 2, enlevez la partie dure du pied. Plongez-les 3 min dans de l'eau bouillante salée, égouttez-les en pressant avec une spatule.
Préparez 4 grandes feuilles d'aluminium.
Préchauffez le four th.7 (210°C).
Coupez le zeste du citron vert en minces filaments.
Badigeonnez d'huile le papier aluminium, disposez-y 1 couche d'endives puis de saumon. Salez, poivrez, répartissez la moitié du zeste de citron vert ainsi que les coques.
Refermez soigneusement les papillotes en repliant les bords en ourlets. Enfournez-les pendant 10 min.
Ouvrez les papillotes : salez, poivrez, et parfumez de jus de citron vert et d'aneth.
Servez avec des asperges vertes cuites.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thais

avatar

Messages : 530
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 65
Localisation : estuaire de la gironde/Canaries

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Jeu 1 Juil - 13:47

y a quelqu'un ????!!!!!!!!!!!!!! cheers
merci djodj ! c'est surement trés bon , mais le temps des asperges vertes est passé

on en trouve peu etre en conserve, mais bon c'est pas des fraiches de chez nous Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Dim 22 Aoû - 3:39

THAIS a écrit:
y a quelqu'un ????!!!!!!!!!!!!!! cheers
merci djodj ! c'est surement trés bon , mais le temps des asperges vertes est passé

on en trouve peu etre en conserve, mais bon c'est pas des fraiches de chez nous Evil or Very Mad

Very Happy
Bien-sur les asperges en bocal ça le fait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djodj

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 19/09/2007
Age : 59
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: De tout et de rien   Dim 22 Aoû - 3:50

Very Happy

Re 2 mois ça peut plus durer!! Embarassed
alors celle qui suit est un vrai régal
pour celle ou celui qui sera assez patient, mais c'est fastoche !!


Choucroute de poisson

Ingrédients
• 400 g de pavés de saumon
• 400 g de flétan
• 12 crevettes roses
• 1 kg de choucroute cuite
• 4 clous de girofle
• ½ c. à café de poivre en grains
• 6 belles pommes de terre
• 40 cl de vin blanc du type « riesling »
• 30 g de beurre
• 1 c. à soupe de cumin
• 2 c. à soupe d’huile
• sel

Préparation
Faites fondre le beurre dans une grande cocotte. Faites-y revenir la choucroute sans coloration 5 min. Ajoutez les crevettes, les clous de girofle et le poivre. Versez le vin. Faites chauffer à feu doux pendant 30 min.
Epluchez et mettez les pommes de terre dans une casserole d’eau froide salée. Portez à ébullition et faites cuire 20 min.
Retirez la peau des pavés de saumon. Coupez les poissons en portions.
Faites chauffer l’huile dans une poêle et mettez-y les poissons. Faites-les cuire à feu moyen pendant 5 min. puis retournez-les et poursuivez la cuisson 5 min.
Répartissez dans les assiettes la choucroute, les crevettes avec les poissons et les pommes de terre. Poivrez et parsemez de cumin.
Servez aussitôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De tout et de rien   

Revenir en haut Aller en bas
 
De tout et de rien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tout savoir et rien payer !
» [Blabla] Le topic de tout et de rien
» electricité-tout est neuf rien ne s allume
» tout refais et rien ne marche
» La théorie, c'est quand on sait tout...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OceanVirtuel :: RWC-
Sauter vers: